Mardi, 20 févr. 2018 - 5 of Adar, 5778

La Marche des Vivants aura lieu malgré l’adoption de la loi polonaise riminalisant les déclarations sur la complicité polonaise dans les crimes de l’Holocauste

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

VARSOVIE—La Marche internationale des vivants, une initiative éducative qui a amené plus de 250.000 participants à visiter des camps de concentration en Pologne, a annoncé qu’elle poursuivra son voyage en 2018, malgré l’opposition de l’organisation à une nouvelle loi polonaise rendant passible de trois ans de prison l’appellation de ‘’camps de la mort polonais’’ et criminalisant les déclarations impliquant la complicité polonaise dans les crimes de l’Holocauste.

Au lieu de cela, l’organisation appelle à “une discussion ouverte et un dialogue sur tous les aspects liés à l’histoire de l’Holocauste en Pologne et en Europe, qui est aussi la position du gouvernement d’Israël”.

Dans un communiqué, la Marche des vivants déclare:’’Comme dans les années précédentes, plus de 12 000 participants, juifs et non-juifs, y compris des milliers d’étudiants polonais non-juifs, et des étudiants d’autres pays, participeront au passage du flambeau de la mémoire des survivants à la génération suivante. Lors de chaque voyage, les survivants partagent leurs histoires précieuses dans les lieux mêmes où ils ont vécu, avec leurs élèves qui s’engagent à devenir les porteurs de leurs souvenirs”.

Phyllis Greenberg Heideman, Président de la Marche Internationale des Vivants, a déclaré: ‘’Nous croyons qu’il est de notre responsabilité sacrée de porter le flambeau de la mémoire de l’Holocauste et nous restons engagés à enseigner l’importance de comprendre le passé comme moyen de protéger l’avenir. Maintenant, autant que jamais, nous croyons que notre mission est de la plus haute importance’’.

L’organisation note qu’en dépit de la loi polonaise – décriée par les responsables israéliens -“de grands progrès ont été accomplis dans le domaine des relations judéo-polonaises et dans les relations entre la Pologne et l’Etat d’Israël” depuis le lancement du programme de la Marche des Vivants.

“Nous espérons que les gouvernements d’Israël et de Pologne trouveront un moyen de sortir de l’impasse actuelle, afin que nous puissions poursuivre nos activités éducatives vitales, en enseignant l’histoire et les leçons de la Shoah, et ainsi contribuer à construire Un monde tolérant et compatissant pour tous les membres de la famille humaine », a déclaré l’organisation.

Share.

About Author

Leave A Reply