Lundi, 25 mai 2020 - 2 of Sivan, 5780

Le rabbin Menachem Margolin dénonce l’approbation par une commission du Parlement wallon d’une proposition visant à interdire l’abattage rituel casher et halal

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

BRUXELLES (EJP)—Le Rabbin Menachem Margolin, dirigeant de la European Jewish Association (EJA), une organisation basée à Bruxelles qui représente des milliers de juifs à travers l'Europe, a dénoncé vendredi le vote par une  commission du Parlement wallon d’une proposition visant à interdire effectivement l’abattage rituel casher et halal des animaux en Belgique.

Le rabbin Margolin s’est déclaré étonné de la démarche et a trouvé incroyable que le parlement wallon puisse faire siennes les menaces de Madame Le Pen et d’en faire une réalité.

La commission de l’Environnement du Parlement wallon a approuvé une proposition visant à interdire l’abattage rituel juif sans étourdissement à partir de septembre 2019. Le texte devrait revenir en séance plénière le 17 mai prochain pour adoption définitive.
Le Parlement flamand a également indiqué son souhait d’interdire l’abattage rituel casher dès début 2019.

Le Rabbin Margolin a déclaré: ''Pendant trop longtemps en Europe, les juifs ont vécu comme citoyens de deuxième classe, selon la bonne volonté de ceux qui sont au pouvoir, des gens qui n'ont jamais vraiment respecté le peuple juif et leurs traditions. Nous avions supposé que ces jours-là faisaient partie du passé, étant donné que la législation de l'Union européenne consacre la liberté de religion comme un droit fondamental. Nous avons été conduits à croire que cela ne faisait plus l’objet d’acun compromis.

Je peux assurer aux membres de la commission wallonne de l'Environnement que ma communauté est écoeurée. Plus que cela, quelle confiance pouvons-nous avoir envers  ceux qui sont au pouvoir quand ils renouvellent une attaque inutile contre le peuple juif et notre mode de vie?

"Nous n'avons pas l'intention de nous arrêter et de laisser cela se produire. Nous sommes résolus à ce que le mode de vie juif, y compris l'abattage casher, soit retenu comme une partie intégrante de notre liberté personnelle’’.

Le président du Consistoire central israélite de Belgique Philippe Markiewicz a qualifié le vote de "moment grave dans l'histoire du judaïsme belge". "Nous avons pris note du vote, la communauté juive prendra les dispositions qu'elle juge nécessaires", a-t-il réagi à l'issue du vote, qu'il a suivi parmi le public assistant à la commission.

Il a dit ne pas comprendre que les députés n'aient pas octroyé trois mois de plus à la négociation et a dénoncé une ''immixtion du politique dans la religion''.

Share.

About Author

Leave A Reply