Vendredi, 18 sept. 2020 - 29 of Elul, 5780

‘Les Européens sautent sur l’occasion de critiquer Israël sans vérifier les faits’, déclare le Premier ministre Netanyahou après le discours du président du Parlement Européen Martin Schulz à la Knesset

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

JERUSALEM (EJP)—Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a déclaré que le président du Parlement européen, Martin Schulz, “souffre d’une écoute sélective, devenue marque de fabrique chez nombre d’Européens’’.

Mercredi, dans son discours à la Knesset, le parlement israélien, M.Schulz a provoqué l’ire de plusieurs députés et de ministres quand il a parlé de discrimination entre Israéliens et Palestiniens en Cisjordanie en matière de consommation d’eau et quand il a reproché à Israël de bloquer Gaza.

Dans ce discours, prononcé en allemand, sa langue natale, présisdent du Parlement européen a mentionné sa visite lundi à Ramallah où il a rencontré des jeunes Palestiniens. Il a déclaré :” ‘’L’une des questions de ces jeunes gens qui m’a le plus ému était : Comment les Israéliens sont autorisés à utiliser 70 litres d’eau par jour et les Palestiniens seulement 17 litres ?’’.

Une affirmation qui a été nuancée par les autorités palestiniennes elles-mêmes qui affirment que l’écart est beaucoup plus faible.

Selon les données de l’Autorité responsable de l’eau, les Palestiniens de Cisjordanie disposaient de 127.000 litres d’eau douce par habitant et par an en 2009. Tandis que les Israéliens avaient à leur disposition 154.000 litres d’eau par habitant et par an, la même année.

L’Autorité de l’Eau a déclaré que les Palestiniens ont consommé 95.000 litres par habitant et par an, Pour un total de 137.000 litres du coté Israélien.

‘’ Les Européens sautent sur l’occasion de critiquer Israël sans vérifier les faits”, a dit M.Netanyahou.

M. Naftali Bennett, le ministre de l’Economie et chef de file du parti Foyer Juif, dont plusieurs députés ont quitté la Knesset pour marquer leur réprobation, a appelé M.Schulz à s’excuser d’avoir ‘’menti’’.

” M.Schulz a admis n’avoir pas vérifié si ce qu’il a dit était vrai mais il nous a fait le reproche. Les gens acceptent d’attaquer Israël sans vérifier les faits. Ils se bouchent les oreilles’’, a ajouté le Premier ministre israélien.

L’Autorité de l’Eau soutient également que la disponibilité de l’eau palestinienne est inférieure à ce qu’elle devrait être. Et ce en raison des quantités massives de pertes d’eau qui se produisent dans l’infrastructure palestinienne causées par des fuites dans les tuyaux et des vols d’eau. L’Autorité de l’eau estime que les pertes d’eau due à l’infrastructure palestinienne de Cisjordanie s’élèvent à environ 33 %.

Yuli Edelstein, président de la Knesset, a donné à Schulz le bénéfice du doute, ajoutant qu’il avait sans doute été ‘’induit en erreur’’.’’M.Schulz est un important hôte et son discours n’a pas été censuré au préalable. Personne ne savait ce qu’il allait dire’’, a ajouté M.Edelstein.

Dans son discours, M. Schulz a dit comprendre la sensitivité de lui permettre de s’exprimer en allemand ajoutant que sa génération a la responsabilité de s’assurer que les atrocités commises par son pays envers le peuple juif ne se reproduisent plus jamais.

Il s’est prononcé sur l’antisémitisme en Europe. ” En tant que témoins de l’histoire, nous sommes consternés de voir un retour aux modes de pensées que l’on croyait depuis longtemps bannies. Cela me renforce dans ma conviction que nous devons nous serrer les coudes et faire face contre tous ceux qui attisent la haine’’.

Il a aussi souligné que l’Union européenne ”se tiendra toujours aux coté de l’Etat d’Israël. ” Israël est un espoir qui est devenu réalité pour le peuple juif de vivre librement dans son pays. Le rêve est devenu réalité grâce à des gens courageux’’, a dit M. Schulz.

‘’ La société israélienne est construite sur des valeurs de liberté et de démocratie, qui le lient à l’Europe. Israël est une démocratie solide avec une économie moderne’’. .

En outre, il a déclaré que l’Iran ne peut pas être autorisé à obtenir des armes nucléaires.

Mardi, s’adressant à l’Université hébraïque de Jérusalem, le président du Parlement européen, s’est prononcé contre le boycott d’Israël.

‘’Il n’ya pas de boycott de l’UE contre Israël,” a-t-il souligné, en réponse à des questions surla position du du Parlement européen quant aux initiatives de boycott financier contre Israël.

” Au Parlement européen, il est bien sûr évident qu’il n’y a pas de majorité en faveur d’un boycott potentiel”, a-t-il dit, ajoutant toutefois qu’un débat s’est ouvert sur le point de savoir si l’accès au marché de l’Union européenne des produits fabriqués dans les implantations est compatible avec les règles de l’UE.

Il a poursuivi:” Mon opinion personnelle est que le boycott ne constitue pas une solution. En tant que président du Parlement européen je me suis montré davantage favorable à un rehaussement de la coopération scientifique entre l’Union européenne et Israël “.

‘’Le boycott est un mot très fort. Cela signifie bloquer complètement la coopération et les échanges entre les pays. Nous ne parlons pas d’un tel boycott. Il n’y a pas de position concrète de l’Union européenne et de ses institutions en ce qui concerne un boycott des produits israéliens’’.

Share.

About Author

Leave A Reply