Jeudi, 22 févr. 2024 - 13 of Adar I, 5784

La ville de Genève interdit une exposition glorifiant les groupes terroristes palestiniens

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

L’Association juive européenne (EJA), une organisation basée à Bruxelles qui représente des communautés juives de toute l’Europe, avait demandé au maire de Genève, Marie Barbey-Chappuis, d’enquêter sur l'”Exposition d’affiches de la résistance palestinienne par Marc Rudin” qui devait avoir lieu dans sa ville du 25 au 27 mai.

 

La ville de Genève a interdit une exposition d’affiches glorifiant les groupes terroristes palestiniens à la suite d’une démarche d’une organisation juive.

L’Association juive européenne (EJA), une organisation basée à Bruxelles qui représente des communautés juives de toute l’Europe, avait demandé à Marie Barbey-Chappuis, maire de Genève, d’enquêter sur l'”Exposition d’affiches de la résistance palestinienne par Marc Rudin” qui devait avoir lieu dans sa ville du 25 au 27 mai.

Selon les organisateurs, Secrours Rouge Geneval et Samidoun, l’exposition s’inscrivait “dans le cadre des journées d’action pour le 75e anniversaire de la Nakba”.

Les organisateurs ont été contactés par le responsable du lieu de l’exposition, l’Almacén, qui est un bâtiment appartenant à la ville de Genève. Il leur a été expliqué que la ville avait interdit la tenue de l’exposition “en raison d’un manque d’information sur le projet”.

Les affiches politiques de Marc Rudin, artiste révolutionnaire et internationaliste suisse décédé en avril dernier, ont été publiées par des organisations palestiniennes, et notamment par le groupe terroriste Front populaire de libération de la Palestine (FPLP).

Share.

About Author

Leave A Reply