Mardi, 29 nov. 2022 - 5 of Kislev, 5783

Naftali Bennett : les Palestiniens armés sont probablement responsables de la mort malheureuse de la journaliste d’Al Jazeera

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Selon l’armée israélienne, les forces de défense israéliennes ont essuyé des “tirs massifs” lors d’un raid antiterroriste dans le camp de réfugiés de Jénine et ont riposté. Des raids ont également été menés dans le village voisin de Burqin et dans d’autres endroits en Judée et Samarie mercredi, a indiqué l’armée dans un communiqué.

“La possibilité que des journalistes aient été touchés, peut-être par des tireurs palestiniens, est en cours d’examen”, poursuit le communiqué  de l’armée. “L’incident est en cours d’examen”.

“Selon les informations que nous avons recueillies, il semble probable que des Palestiniens armés – qui tiraient à l’aveugle à ce moment-là – soient responsables de la mort malheureuse de la journaliste”, a déclaré le Premier ministre israélien Naftali Bennett dans un communiqué après la mort de la journaliste d’Al-Jazeera Shireen Abu-Aqla.

Elle a été tuée à Jénine mercredi lors d’un échange de tirs entre les Forces de défense israéliennes et des tireurs palestiniens, ont indiqué les Forces de défense israéliennes dans un communiqué. L’armée enquête sur l’incident.

”Des Palestiniens de Jénine ont même été filmés en train de se vanter : “Nous avons touché un soldat, il est allongé sur le sol”. Cependant, aucun soldat de Tsahal n’a été blessé, ce qui augmente la possibilité que des terroristes palestiniens soient ceux qui ont tiré sur le journaliste”, a déclaré Bennett.

Israël a demandé aux Palestiniens de procéder à une analyse pathologique et à une enquête conjointes, qui se fonderaient sur l’ensemble de la documentation et des constatations existantes, afin de faire éclater la vérité. Jusqu’à présent, les Palestiniens ont refusé cette offre.

”Les forces de Tsahal poursuivront leurs opérations antiterroristes, afin de mettre fin à la vague meurtrière de terreur et de rétablir la sécurité des citoyens d’Israël”, a déclaré Bennett.

Selon l’armée israélienne, les forces de Tsahal avaient essuyé des ”tirs massifs” lors d’un raid antiterroriste dans le camp de réfugiés de Jénine, et avaient riposté. Des raids ont également été menés dans le village voisin de Burqin et dans d’autres endroits en Judée et Samarie mercredi, a indiqué l’armée dans un communiqué.

“La possibilité que des journalistes aient été touchés, peut-être par des tireurs palestiniens, est en cours d’examen”, poursuit le communiqué. “L’incident est en cours d’examen”.

Il n’y a pas eu de victimes parmi les forces israéliennes.

Selon le média basé au Qatar citant le ministère palestinien de la Santé, Shireen Abu Akleh “a été touchée par une balle réelle mercredi alors qu’elle couvrait les raids israéliens dans la ville de Jénine et a été transportée d’urgence à l’hôpital dans un état critique”. Le rapport d’Al Jazeera affirme qu’elle a été touchée à la tête et cite le ministère palestinien de la santé qui accuse les forces israéliennes d’être responsables de sa mort.

Jénine a été le théâtre d’intenses opérations antiterroristes israéliennes en mars et avril, à la suite d’une vague d’attentats terroristes meurtriers qui ont tué 17 Israéliens.

 

Share.

About Author

Leave A Reply