Lundi, 21 sept. 2020 - 3 of Tishri, 5781

Attaque antisémite en ligne contre l’ancienne ministre française de la Santé Agnès Buzyn

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

‘’C’est particulièrement scandaleux au vu de l’histoire de son père, Elie Buzyn, un médecin polonais qui a survécu au camp de Buchenwald, est arrivé en Israël et a déménagé en France. Ses grands-parents ont péri dans la Shoah’’.

Le Centre Simon Wiesenthal a dénoncé une attaque antisémite en ligne contre l’ancienne ministre de la Santé en France, Agnès Buzyn, accusée d’avoir ‘’ empoisonné des puits d’eau et trompé sciemment le public français concernant le coronavirus”.

Dans un message posté sur Twitter, Buzyn, qui est juive et hématologue de profession, elle apparaît aux côtés de l’étoile jaune marquée «Jude» («juif»), imposée à la population juive par les nazis.

Shimon Samuels, directeur des relations internationales du Centre Simon Wiesenthal, a écrit une lettre au ministre français de l’Intérieur Christophe Castaner dans laquelle il exprime son dégoût de cette attaque antisémite en ligne et lui a demandé de ‘’prendre des mesures fermes contre ceux qui ternissent la médecine française avec le pinceau de haine’’.

La lettre ajoute : ‘’C’est particulièrement scandaleux au vu de l’histoire de son père, Elie Buzyn, un médecin polonais qui a survécu au camp de Buchenwald, est arrivé en Israël et a déménagé en France. Ses grands-parents ont péri dans la Shoah’’.

Le Centre précise que le Dr Buzyn était marié au fils de Simone Veil, survivante de l’Holocauste. Il est ironique que les affiches électorales d’Agnès Buzyn à travers Paris ainsi que celles à la mémoire de Simone Veil aient été recouvertes de graffitis antisémites’’.

La lettre a également été envoyée à Frédéric Potier, directeur de la DILCRAH, la délégation interministérielle française de lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine.

Agnès Buzyn avait  été nommée ministre de la Solidarité et de la Santé en 2017 sous le présidence d’Emmanuel Macron.

Elle a démissionné le mois dernier afin de se présenter à l’élection du maire de Paris. Olivier Véran lui a succédé au poste de Ministre de la Santé.

Share.

About Author

Leave A Reply