Dimanche, 12 juil. 2020 - 20 of Tammuz, 5780

Le Centre Simon Wiesenthal et le BNCVA saluent la décision du préfet des Hauts de Seine d’annuler la reconnaissance d’un ‘Etat de Palestine’ par le maire de Genneviliers

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

PARIS—Le Centre Simon Wiesenthal et le Bureau National de Vigilance Contre l’antisémitisme (BNCVA) ont salué la décision du préfet des Hauts de Seine contraignant le maire communiste de Gennevilliers, Patrice Leclerc, à annuler le décret reconnaissant ‘’l’Etat de Palestine’’.

En janvier dernier,  le maire, connu pour son soutien aux Palestiniens, a pris un décret reconnaissant ‘’ l’Etat de Palestine’’ et avait appelé d’autres communes à faire de même.

Saisi par le BNVCA, le Préfet des Hauts de Seine, Pierre Soubelet , a contraint le maire de Gennevilliers à annuler ce décret.

En janvier dernier, le maire, connu pour son soutien aux Palestiniens, a pris un décret reconnaissant ‘’ l’Etat de Palestine’’ et avait appelé d’autres communes à faire de même.

Le directeur du Centre Simon Wiesenthal pour les relations internationales, Shimon Samuels, a noté que ‘’les municipalités de banlieue entourant Paris sont connues comme la ‘’ceinture rouge’’ en raison de leur direction communiste traditionnelle. ‘’Beaucoup de ces circonscriptions, autrefois juives, sont devenues majoritairement islamistes et des bidonvilles appauvris’’, explique-t-il

“Reconnaître la ‘’Palestine’’ peut être un geste facile pour conserver un électorat dans la circonscription mais aussi comme un appel à plus de violence antisémite’’, dit-il.

‘’D’où le déménagement actuel de la plupart des résidents juifs vers des quartiers plus sûrs dans le centre de Paris. un précédent bienvenu”, a soutenu Samuels.

Share.

About Author

Leave A Reply