Mercredi, 25 nov. 2020 - 9 of Kislev, 5781

Choc après la profanation de la synagogue qui abrite la tombe du vénérable rabbi Nachman de Bratslav, à Ouman (Ukraine)

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

KIEV (EJP)—« Je suis choqué par l’attaque barbare qui a eu lieu à la synagogue d’Ouman. L’antisémitisme est un terrible fléau qui ne frappe pas seulement l’Ukraine. Il faut l’éradiquer », a réagi le consul honoraire d’Israël dans la région de l’Ouest de l’Ukraine, Oleg Vychniakov, suite à l’horrible scène qui s’est offerte aux visiteurs mercredi matin. Du faux sang recouvrait le sol de la synagogue et une tête de porc avait été déposée sur la tombe du rabbi Nachman de Bratslav.

Le consul honoraire d’Israël a également souligné que le procureur général  d’Ukraine, Yurity Lytsenki, avait annoncé qu’il dirigerait l’enquête personnellement et que « tout rentrerait dans l’ordre. »

Selon O. Vychniakov, les responsables sont des provocateurs qui voient d’un mauvais œil le rapprochement entre l’Ukraine et Israël : « Les criminels et les traitres doivent être punis selon toute la rigueur des lois. »

« Le plus inquiétant est que ces actes de violence débridée visant des grandes figures du peuple juif aient été commis alors que l’Ukraine se rapproche d’Israël. Récemment, Israël a défendu la souveraineté de l’Ukraine lors d’un vote aux Nations unies », a-t-il ajouté.

« J’espère que les Israéliens comprendront qu’il s’agit d’un acte de provocation qui ne reflète en rien l’attitude de l’Ukraine envers Israël et les Israéliens. Les Ukrainiens sont très reconnaissants envers Israël pour son soutien et son amitié sincère. »

Le Premier ministre ukrainien, Volodymyr Groysman, de confession juive, a prévu de se rendre en Israël la semaine prochaine.

Le Grand rabbin d’Ukraine, Moshe Asman, a également réagi : « Nous allons enquêter. Nous en avons les moyens et nous sommes aidés par la police et les agences de renseignements locales. Nous allons essayer d’identifier et de coincer les vandales qui ont versé du sang et déposé une tête de porc. La tâche n’a pas dû être aisée puisque beaucoup de Juifs habitent le quartier. C’est la première fois que nous sommes confrontés à un acte de profanation mais les démonstrations antisémites sont souvent plus courantes en période de fin d’année. Dans une si petite ville, des incidents peuvent arriver. Mais je ne peux pas fournir plus de détails, nous devons attendre les résultats de l’enquête. »

En Israël, le chef de file de l’opposition, Isaac Herzog (Union sioniste), a qualifié cette attaque d’acte « antisémite et haineux » et s’est joint à l’appel d’Israël pour demander au gouvernement ukrainien de mettre en œuvre des mesures d’urgence pour retrouver et traduire ces vandales en justice. Isaac Herzog, qui devrait rencontrer le Premier ministre ukrainien lors de sa visite en Israël, a déclaré attendre des informations claires quant aux mesures envisagées par le gouvernement ukrainien pour protéger les touristes qui visitent ce lieu saint et les juifs ukrainiens qui fréquentent les synagogues du pays.

 

Rabbi Nachman, leader spirituel de la dynastie hassidique de Bratslav, est né à Medjybij en 1772 et est décédé à Ouman en 1810. Depuis, la ville d’Ouman est un lieu de pèlerinage pour les habitants de Bratslav. Chaque année, la tombe de rabbi Nachman attire près de 150.000 visiteurs, qui viennent surtout durant la période de Roch Hachana, le Nouvel an juif.

Share.

About Author

Leave A Reply