Jeudi, 5 déc. 2019 - 7 of Kislev, 5780

Cinquième Forum mondial pour la lutte contre l’antisémitisme à Jérusalem, 12 -14 mai 2015

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

JERUSALEM (EJP)—Alors que 70 ans après la défaite de l’Allemagne nazie on constate une nouvelle montée de l’antisémitisme et une multiplication des voix niant l’Holocauste, le Forum Mondial de lutte contre l’Antisémitisme (GFCA) se tiendra du 12 au 14 mai à Jérusalem.

Cette conférence biennale, organisée par le ministère israélien des Affaires étrangères en coopération avec le ministère de Jérusalem et de la Diaspora, a pour objectif d’évaluer le développement de l’antisémitisme dans le monde et d’élaborer des éléments de réponse sociétaux et gouvernementaux efficaces.

Le GFCA est une coalition active de personnalités publiques, de dirigeants politiques, de représentants de la société civile, du clergé, de journalistes, de diplomates, d’éducateurs et de citoyens préoccupés et dévoués à l’avancement de la tolérance dans la vie publique et à éradiquer l’antisémitisme et les autres formes de haine raciale et ethnique.

‘’Le Forum est un lieu important de rencontre pour l’échange du savoir et l’élaboration d’un plan de travail mondial pour combattre l’antisémitisme’’, indique le GFCA.

2014 a été une année record en ce qui concerne les manifestations de l’antisémitisme, principalement en Europe occidentale et sur l’internet.

70 ans après la Shoah, de nombreux juifs d’Europe éprouvent à nouveau un manque de sécurité, lié à l’augmentation du nombre d’actes antisémites et aux attentats terroristes antisémites perpétrés par l’islam radical qui ont coûté la vie à neuf victimes en l’espace d’une seule année.

La mission du Forum sera d’élaborer un programme d’action contre l’antisémitisme et définir les contours d’une politique internationale de lutte contre ce phénomène.

Considéré comme le plus important forum international sur la matière, il accueillera quelque 1000 spécialistes du sujet venant du monde entier, représentant 60 Etats et 6 religions différentes, dont les ministres de la Justice allemand et roumain, le ministre de l’Education bulgare, la Maire de Paris et le ministre du Multiculturalisme canadien.

Les participants israéliens incluent le Premier ministre, la Présidente de la cour suprême de justice, le Président du Parlement, le ministre des Affaires étrangères et le ministre de Jérusalem et de la diaspora.

Au cours de la conférence, un accent particulier sera mis sur le développement de moyens de lutte efficaces contre la montée de l’antisémitisme en Europe, sur Internet et sur les réseaux so, ciaux.

Afin de promouvoir le dialogue et la compréhension mutuelle entre les religions, une réunion-débat avec des dirigeants musulmans d’Europe aura lieu alors que des représentants d’Etats musulmans tels que le Maroc, l’Albanie, l’Azerbaïdjan ou la Turquie sont annoncés.

Share.

About Author

Leave A Reply