Dimanche, 15 déc. 2019 - 17 of Kislev, 5780

Le Crif ne veut pas de la présence de Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon au rassemblement à la mémoire de Mireille Knoll

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

PARIS—La présidente du Front national, Marine Le Pen, et le chef de file de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, ont annoncé qu’ils participeront à la marche blanche organisée mercredi soir à Paris par le Conseil représentatif des institutions juives de Franc (Crif) en mémoire de Mireille Knoll, survivante de l’Holocauste assassinée parce qu’elle était juive.

La veille, le Crif avait pourtant déclaré que les deux formations politiques n’étaient pas “les bienvenues” à cette marche.

Invité de RTL, le président du Crifes institutions juives de France (Crif) a estimé mercredi que les antisémites étaient “surreprésentés” à l’extrême gauche et à l’extrême droite pour justifier son refus de voir les insoumis et le Front national participer à la marche blanche.

Francis Kalifat a relevé une “contradiction” entre sa présence et son soutien au “boycott d’Israël BDS” qui exprime, selon le président du Crif, “une haine de l’Etat d’Israël et des juifs”.

Des rassemblements d’hommage sont également prévus dans plusieurs autres villes de France. A Bruxelles, l’Union européenne des étudiants juifs (UEJS) organise un rassemblement devant l’ambassade de France à la même heure que celui de Paris.

Les deux suspects dans l’enquête sur le meurtre de Mireille Knoll  ont été mis en examen lundi, a appris mardi 27 mars franceinfo de source judiciaire. Les deux hommes sont poursuivis pour homicide volontaire “en raison de l’appartenance vraie ou supposée de la victime à une religion”. Ils ont été placés en détention provisoire, conformément aux réquisitions du parquet de Paris.

Les deux suspects ont aussi été mis en examen pour “vol aggravé par trois circonstances et dégradation du bien d’autrui par un moyen dangereux”. Le parquet de Paris a retenu le caractère antisémite du meurtre, en raison des déclarations d’un des deux suspects en garde à vue. Ce SDF, âgé de 21 ans, dit avoir entendu son complice présumé, un homme de 29 ans, voisin de la victime, crier “Allah Akbar” lors du meurtre.

Le corps de Mireille Knoll avait été retrouvé en partie carbonisé vendredi peu avant 19 heures dans son appartement du onzième arrondissement de Paris où elle vivait seule. Son corps portait des traces de coups de couteau. Ce meurtre intervient un an après celui de Sarah Halimi à Paris.

Mireille Knoll avait échappé de justesse à la rafle des juifs du Vel d’Hiv’ de juillet 1942 en s’enfuyant de Paris avec sa mère

Share.

About Author

Leave A Reply