Samedi, 20 août 2022 - 23 of Av, 5782

Des dizaines de dirigeants juifs européens exhortent une maison de vente aux enchères américaine à annuler la vente d’objets nazis

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Des dizaines de dirigeants juifs européens et de la société civile ont demandé à une maison de vente aux enchères basée aux États-Unis d’annuler la vente aux enchères d’objets nazis qui doit avoir lieu vendredi.

Parmi les objets qui seront mis aux enchères par Alexander Auctions, dans le Maryland, figurent une montre en or appartenant à Hitler, un collier de chien appartenant au terrier d’Eva Braun, du papier toilette de la Wehrmacht, ainsi que des couverts et des coupes à champagne appartenant à de hauts personnages nazis.

Ce n’est pas la première fois que la maison de vente aux enchères vend de tels objets.

Le rabbin Menachem Margolin, président de l’Association juive européenne (EJA) basée à Bruxelles, a qualifié la vente de ces objets d'”odieuse”. “Cette vente aux enchères, qu’elle soit involontaire ou non, fait deux choses : un, donner du secours à ceux qui idéalisent ce que le parti nazi représentait. Deux : offrir aux acheteurs la possibilité de titiller un invité ou un proche avec un objet appartenant à un meurtrier génocidaire et à ses partisans”, a-t-il souligné,

Dans une lettre cosignée par 34 dirigeants juifs, le rabbin Margolin a exhorté la maison de vente aux enchères à annuler la vente. Il a écrit : ”La vente de ces objets est une abomination. Il n’y a que peu ou pas de valeur historique intrinsèque à la grande majorité des lots exposés. En effet, on ne peut que s’interroger sur la motivation de ceux qui les achètent. L’Europe a énormément souffert de l’idéologie perverse et meurtrière du parti nazi. Des millions de personnes sont mortes pour préserver les valeurs de liberté que nous considérons comme acquises aujourd’hui, dont près d’un demi-million d’Américains. Notre continent est jonché de fosses communes commémoratives et de sites de camps de la mort.”

“Les Juifs ont bien sûr porté le poids de la haine nazie. Chaque famille juive vivant aujourd’hui a eu des parents assassinés ou qui ont été internés simplement parce qu’ils étaient juifs. Plus de six millions d’entre nous seulement. S’il est évident que les leçons de l’histoire doivent être tirées – et que les objets nazis légitimes ont leur place dans les musées ou les établissements d’enseignement supérieur – les articles que vous vendez n’en font manifestement pas partie. Le fait qu’ils soient vendus au plus offrant, sur le marché libre, est un acte d’accusation à l’encontre de notre société, une société dans laquelle la mémoire, la souffrance et la douleur d’autrui sont reléguées au second plan pour des raisons de gain financier”.

 

Share.

About Author

Leave A Reply