Samedi, 14 déc. 2019 - 16 of Kislev, 5780

Le dirigeant de l’Association juive européenne va plaider contre l’interdiction de la circoncision en Islande

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

BRUXELLES —Le rabbin Menachem Margolin, qui dirige l’Association juive européenne (EJA), va entamer dans les semaines à venir un dialogue avec les membres du parlement islandais pour plaider contre un projet de loi controversé visant à interdire la circoncision dans le pays.

Le rabbin a rencontré jeudi à Bruxelles l’ambassadrice d’Islande, Bergdís Ellertsdóttir, qui a déclaré que le projet de loi sur la circoncision n’était pas une initiative soutenue par le gouvernement. La réunion a été décrite comme ‘’fructueuse et constructive’’ par l’EJA.

Le projet de loi a été présenté récemment par Silja Dögg Gunnarsdóttir, membre du Parlement islandais pour le Parti progressiste. Il propose une interdiction de la circoncision masculine au motif qu’elle viole les droits des enfants. Les contrevenants à la loi pourraient être passibles d’une peine allant jusqu’à six ans de prison.

Au cours de la réunion, l’ambassadrice et son adjoint ont suggéré que le rabbin Margolin poursuive le dialogue et plaide contre le projet de loi au Parlement de Reijkjavik, la capitale de l’Islande, ce que le rabbin Margolin a accepté.

Ce dernier a déclaré: ‘’L’ambassadrice a adopté une approche très sensée et pragmatique à ce sujet, et ses paroles ont été très rassurantes. Il ressort clairement de cette réunion qu’il s’agit d’une initiative dirigée par un parti et non d’une initiative ou d’un soutien direct du parlement islandais dans son ensemble. Ceci est un bon début’’. L’ambassadrice a assuré le rabbin que ses remarques seraient rapportées directement au gouvernement en Islande.

‘’Une telle mesure affecte seulement, au mieux, 3 enfants islandais par an qui seraient circoncis aux fins de la foi juive. Pourquoi un tel projet de loi est-il même nécessaire ?’’

Pour le rabbin Margolin, l’initiative islandaise ‘’sent le type de populisme qui se manifeste trop à l’heure actuelle à travers le continent européen’’

Share.

About Author

Leave A Reply