Dimanche, 17 févr. 2019 - 12 of Adar I, 5779

Inquiétude face à la hausse constante des actes antisémites en Allemagne

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

BERLIN—Les responsables communautaires juifs ont exprimé leur vive inquiétude concernant les chiffres présentés vendredi par le gouvernement allemand, montrant que le nombre d’incidents antisémites en Allemagne avait considérablement augmenté au cours des six premiers mois de cette année par rapport à la même période en 2017.

Selon les chiffres présentés au Bundestag, le parlement fédéral allemand, 401 incidents de ce type ont été signalés au premier semestre, soit une augmentation de plus de 10%. La plupart des infractions – 349 – avaient un motif d’extrême droite. Douze des 401 ont été classés comme crimes violents.

La capitale, Berlin, a connu le plus grand nombre d’incidents antisémites signalés, 80, suivie par la Bavière avec 43.

Le président du Conseil central des juifs d’Allemagne, Josef Schuster, a déclaré que les chiffres du gouvernement étaient ‘’bouleversants mais pas surprenants’’. ‘’La hausse des incidents antisémites confirme les rapports des membres de notre communauté sur la haine croissante envers les Juifs’’, a-t-il déclaré.’

En avril dernier, le gouvernement a nommé un commissaire spécial chargé de lutter contre l’antisémitisme, Felix Klein, et de s’attaquer au problème de front.

Environ 200 000 Juifs vivent en Allemagne.

Klein a déclaré que les derniers chiffres sur les incidents antisémites étaient “seulement la partie émergée de l’iceberg”.

“Les abus antisémites et les attitudes antisémites se sont répandus de manière inacceptable en Allemagne”, a-t-il déclaré.

Dans une interview accordée au quotidien Der Tagesspiegel, Klein a évoqué ‘’un climat brutalisé, dans lequel plus de personnes se sentent enhardies à dire des choses antisémites sur Internet et dans la rue». “Auparavant, c’était impensable, mais le seuil a chuté.”

L’un des défis les plus controversés auxquels Klein est confronté est la clarification du nombre d’incidents impliquant des musulmans, en particulier des migrants. Les critiques du gouvernement ont fréquemment accusé ses méthodes de collecte et de classification des crimes antisémites en Allemagne de sous-représenter la participation des musulmans aux attaques contre les juifs.

Sigmount Königsberg, un représentant des Juifs de Berlin, a déclaré à la Deutsche Welle qu’un pourcentage beaucoup plus important des incidents antisémites a été commis par des extrémistes musulmans par rapport à ce que les données de la police indiquaient. Il a également souligné que les harcèlements religieux dans les écoles jouaient un rôle important dans la montée de incidents antisémites.

‘’Je dirais qu’au moins cinq incidents ansitémites sur dix ont des origines musulmanes. Parfois même plus, par exemple dans les écoles, le chiffre serait plutôt à huit sur dix’’  a-t-il déclaré.

 

En avril, deux jeunes hommes portant des kippas ont été agressés à Berlin. L’agresseur, un émigré syrien âgé de 19 ans, a été filmé en train de crier des violences antisémites.

Le même mois, le président du Conseil central des juifs avait conseillé aux juifs d’éviter de porter la kippa, une initiative critiquée et par solidarité avec la communauté juive, des milliers de résidents de Berlin ont porté la kippa lors d’une manifestation contre l’antisémitisme dans le centre de la ville.

Commentant les dernières statistiques du gouvernement, le président du Congrès juif mondial, Ronald S. Lauder, a déclaré: “Le gouvernement allemand a démontré un engagement admirable pour combattre l’antisémitisme, notamment avec la nomination de l’ambassadeur Felix Klein au poste de commissaire du gouvernement juif communauté. Néanmoins, il est clair que des efforts concertés sont nécessaires à tous les niveaux pour arrêter l’augmentation constante des incidents violents et du harcèlement et veiller à ce que les Juifs allemands continuent de se sentir en sécurité et appréciés comme le méritent tous les citoyens allemands’’.

“Le WJC est prêt à aider notre communauté en Allemagne, ainsi que tous les niveaux de gouvernement, à travailler à la mise en œuvre des mesures nécessaires pour réprimer l’antisémitisme dans tout le pays”, a-t-il déclaré.

Share.

About Author

Leave A Reply