Samedi, 20 août 2022 - 23 of Av, 5782

Israël très favorable à l’idée d’une rencontre Netanyahou/Abbas dans le cadre du Conseil européen à Bruxelles

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

BRUXELLES (EJP) — Israël est ”très favorable” à l’idée du président de Chypre d ‘inviter le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou et le Président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas à venir à Bruxelles pour parler au Conseil de l’Union européenne et demander son soutien pour aider à la reprise du processus de paix, a déclaré l’ambassadeur d’Israël auprès de l’UE, David Walzer, au Parlement européen à Bruxelles.

L’idée d’une telle invitation, d’abord soulevée par le président cypriote Nicos Anastasiades, lors de sa visite en Israël en juin, a été à nouveau discutée lors de la visite récente en Israël du président du Conseil européen, Donald Tusk.

M.Netanyahou a répété lors d’une visite à Londres ce mois-ci qu’il était prêt à reprendre les pourparlers de paix avec les Palestiniens ‘’ sans conditions préalable’’.

‘’Je suis prêt dès maintenant, sans aucune condition préalable à m’asseoir avec le président Abbas et à négocier cette paix. À tout moment, n’importe où, maintenant, sans conditions préalables “, avait-il déclaré lors d’une rencontre avec le Premier ministre britannique David Cameron.

Dans une intervention devant les membres de la délégation du Parlement européen pour les relations avec Israël, David Walzer a réitéré la volonté d’Israël de reprendre les négociations, avec Bruxelles comme un lieu possible. ‘’’ Abou Mazen (le président de l’AP Mahmoud Abbas) refuse de revenir aux pourparlers parce qu’il sait qu’il ne peut pas présenter quoi que ce soit. Il préfère démissionner (il a menacé de le faire) que de faire la paix avec nous”, a-t-il ajouté, mentionnant les luttes au sein de l’Autorité palestinienne.

‘’Au lieu d’aller à la table de négociation, il instigue une nouvelle vague de violence sur le Mont du Temple de Jérusalem et agite le drapeau palestinien à New York afin d’attirer l’attention lorsque la communauté internationale se concentre sur d’autres problèmes’’, a souligné l’ambassadeur d’Israël, appelant l’UE à faire pression sur Abbas à venir à la table des négociations.

Au cours de l’échange de vues avec les députés européens, Walzer a indiqué que les Israéliens perçoivent de plus en plus l’Europe comme ‘étant d’un seul côté’’, citant en particulier le vote récent du Parlement européen d’une résolution appelant à l’étiquetage des produits en provenance des implantations israéliennes.

‘’ Cette action d’étiquetage est une action discriminatoire contre Israël parce que l’UE ne marque pas les produits du nord de Chypre ou du Sahara occidental, comme venant de territoires occupés. Ceci est une mesure injuste contre un allié de l’Europe’’, a dit l’ambassaduer. La mesure d’étiquetage pourrait être mise en œuvre dès octobre, selon une source européenne.

‘’Les Israéliens ne comprennent pas que tandis que la région est dans le chaos, avec la crise des réfugiés, les confits en Syrie au Yémen, avec Daesh, Yémen … l’Europe consacre autant de temps à la question de l’étiquetage et blâme seulement Israël pour l’absence de processus de paix’’, a ajouté M.Walzer.

Il a appelé les Européens à ne pas prendre la coopération entre l’UE et Israël, la seule démocratie stable dans la région et le partenaire de l’UE, ‘’en otage du processus de paix’’.

Share.

About Author

Leave A Reply