Mardi, 19 mars 2019 - 12 of Adar II, 5779

La chancelière allemande Angela Merkel a entamé sa visite en Israël à Yad Vashem

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

JERUSALEM – La chancelière allemande Angela Merkel a ouvert sa visite de deux jours en Israël – la première depuis 2015 – à Yad Vashem, le Centre mondial de la mémoire de l’Holocauste, jeudi matin, après être arrivée mercredi soir dans le pays.

Après avoir visité la salle des noms, elle a déposé une gerbe dans la salle du souvenir en mémoire des six millions de Juifs ayant péri dans l’Holocauste.

Avant de partir, elle a signé le livre d’or: ”Il y a 80 ans, à Kristallnacht, les Juifs d’Allemagne souffraient d’une haine et d’une violence que le monde pensait impossibles. Ce qui est arrivé plus tard est un crime sans égal – le démantèlement de la civilisation – l’Holocauste. Depuis lors, il incombe à l’Allemagne de se souvenir de ce crime et de lutter contre l’antisémitisme, la xénophobie, la violence et la haine”, a-t-elle écrit.

Mercredi soir, Mme Merkel a dîné avec le Premier ministre Benjamin Netanyahou à la résidence du Premier ministre.

Après Yad Vashem, la chancelière a visité  le musée d’Israël, où elle s’est vue remettre un doctorat honorifique de l’Université d’Haïfa. Plus tard, elle a passé en revue une exposition sur l’innovation au musée, où une “table ronde” a réuni des hommes d’affaires israéliens et le Premier ministre Netanyahou.

Elle rencontrera également le président israélien Reuven Rivlin.

Au cours de la visite, le chancelier et 13 ministres allemands tiendront une réunion intergouvernementale avec leurs homologues israéliens. Ce sera la septième réunion de ce type au cours de la dernière décennie.

Les consultations intergouvernementales porteront notamment sur la coopération en matière de sécurité, scientifique, économique, culturelle et la cyber sécurité. Il y aura également une série de discussions et la signature de protocoles d’entente dont l’objectif est de renforcer les relations bilatérales.

Share.

About Author

Leave A Reply