Jeudi, 19 sept. 2019 - 19 of Elul, 5779

La ministre de la Santé du Danemark assure un dirigeant juif: le gouvernement rejette une interdiction de la circoncision

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

‘Lorsque le gouvernement, sur la base des contributions des autorités compétentes et des parties prenantes, évalue les différentes considérations et dilemmes en jeu, nous rejetons l’interdiction de la circoncision des garçons’

COPENHAGUE—Le ministre de la Santé du Danemark a assuré à un dirigeant juif européen que le gouvernement danois rejetait l’introduction dans le pays d’une interdiction de circoncision des garçons.

“Le ministre de la Santé a récemment confirmé cela lors d’un débat au Parlement danois”, a déclaré la ministre, Ellen Trane Norby, en réponse à une lettre du rabbin Menachem Margolin, directeur de l’Association juive européenne (EJA), qui avait exprimé sa préoccupation concernant une pétition dans le pays demandant une telle interdiction.

”Le débat sur la circoncision rituelle des garçons est extrêmement complexe et comporte plusieurs aspects. La perspective de l’enfant, les considérations de santé, les conséquences pour les communautés religieuses au Danemark, la sécurité, les considérations éthiques et juridiques, les réflexions sur la politique étrangère et les implications en matière de sécurité”, a écrit la ministre.

“Lorsque le gouvernement, sur la base des contributions des autorités compétentes et des parties prenantes, évalue les différentes considérations et dilemmes en jeu, nous rejetons l’interdiction de la circoncision des garçons”, ajoute-t-elle.

La lettre conclut: ”Permettez-moi de vous assurer que le gouvernement danois est en dialogue étroit avec la communauté juive du Danemark et qu’il continuera de le faire dans les temps à venir. Vous pouvez également être assuré que les points de vue de la communauté juive sont bien connus du gouvernement”.

Selon les médias danois, toute proposition pouvant rassembler 50.000 signatures sur le site Web officiel de pétition du Parlement a légalement droit à un débat et à un vote, à condition que la pétition soit considérée conforme à la constitution.

Une pétition de citoyens demandant un âge minimum de 18 ans pour la circoncision afin de protéger “les droits fondamentaux des enfants” a atteint ce seuil.

Le Danemark a été épinglé pour son bilan en matière de liberté religieuse dans quatre rapports distincts, selon ’agence de presse officielle danoise Ritzau.

Le dernier des rapports a été publié par le centre de recherche américain Pew.

Le rapport Pew indique que la liberté de religion au Danemark a sensiblement régressé entre 2007 et 2015.

Le Danemark est également critiqué pour une modification de la loi de 2014 interdisant l’abattage rituel des animaux sans anesthésie ainsi qu’une pression accrue contre le droit de circoncire les bébés garçons.

Environ 9 000 Juifs vivent au Danemark.

Share.

About Author

Leave A Reply