Jeudi, 5 déc. 2019 - 7 of Kislev, 5780

La plus grande organisation environnementale israélienne va contribuer à fournir de l’emploi à des milliers de réfugiés en Europe

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

BRUXELES (EJP)—Le Keren Kayemeth LeIsrael (KKL) ou Fonds national Juif, la plus grande organisation environnementale en Israël et la plus ancienne dans le monde, va fournir de l’emploi à des milliers de réfugiés, dont de nombreux syriens, en prenant en charge les activités de gestion et de réhabilitation des forêts d’un grand pays européen qui absorbe de nombreux réfugiés fuyant la guerre.

Le Président mondial du KKL, Danny Atar, a révélé, au cours d’une rencontre avec des dirigeants de la communauté juive à Bruxelles au cours du week end dernier, que son organisation a répondu favorablement à la demande d’un grand pays européen absorbant un nombre important de réfugiés de lui fournir des services de gestion et de réhabilitation des forêts. Le KKL est notamment spécialisé dans la lutte contre la déforestation et la désertification.

Ces activités de réhabilitation des forêts, a indiqué M.Atar, contribueront à fournir de l’emploi à des milliers de réfugiés et ainsi à atténuer les conséquences de la crise des réfugiés en Europe.

‘’Le KKL dispose d’une vaste expérience et d’un savoir-faire qui n’est plus à démontrer dans le domaine du développement durable, de la lutte contre la désertification et de la pénurie d’eau’’, a indiqué M.Atar.

” Nous entendons mettre cette expérience à profit pour améliorer la qualité de la vie des populations, notamment des populations les plus fragilisées comme les réfugiés et les migrants’’, a-t-il ajouté.

Il a ajouté que bien qu’’’Israël serve de ligne de front défensif du monde occidental contre le terrorisme islamiste, nous devons tendre la main aux plus faibles et favoriser le dialogue’’.

Il a ainsi déclaré aux dirigeants juifs belges que,” nous sommes fiers de mettre notre savoir-faire unique au service de cette noble cause”.

Atar a souligné que le KKL examinait actuellement d’autres projets destinés à répondre à la crise des réfugiés en Europe et que ces projets étaient “la réponse israélienne à ceux qui encouragent la haine et les conflits tel le BDS (Boycott,Désinvestissement, Sanctions ), le mouvement de délégitimation de l’État d’Israël”.

‘’Ils continuent à promouvoir la haine contre Israël et les valeurs européennes occidentales. De nôtre côté, nous allons continuer à créer plus de solutions qui bénéficieront à la fois aux réfugiés qui ont échappé à la terreur dans leurs pays et aux pays qui les accueillent’’, a-t-il dit.

Share.

About Author

Leave A Reply