Lundi, 9 déc. 2019 - 11 of Kislev, 5780

L’ambassadeur de l’UE en Israël ‘préoccupé’ par l’évolution de la situation sécuritaire alors qu’un barrage de roquettes s’abat sur le pays

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Israël est en proie à une violente escalade de tension suite à l’élimination par l’armée israélienne de l’un des chefs du Djihad islamique, Baha Abu Al-Ata dans la nuit de lundi à mardi. Le niveau d’alerte est maximal dans le sud du pays, les habitants sont invités à rester chez eux à proximité des abris.

JERUSALEM—L’ambassadeur de l’Union européenne en Israël Emanuele Giaufret s’est dit ‘’extrêmement préoccupé’’ par l’évolution de la situation sécuritaire alors qu’une  cinquantaine de roquettes ont été tirées depuis Gaza sur Israël mardi matin dont 20 ont été interceptées par le système anti-missile “Dôme de fer”.

“Une desescalade rapide est necessaire, les tirs de roquettes indifférenciés est inacceptable,’’ déclare l’ambassadeur dans un tweet.

Israël est en proie à une violente escalade de tension suite à l’élimination par l’armée israélienne de l’un des chefs du Djihad islamique, Baha Abu Al-Ata dans la nuit de lundi à mardi. Le niveau d’alerte est maximal dans le sud du pays, les habitants sont invités à rester chez eux à proximité des abris.

“Nous sommes prêts pour plusieurs jours d’affrontements y compris dans le centre du pays”, a déclaré le porte-parole de Tsahal.

Baha Abu Al-Ata était une “réelle bombe à retardement” qui planifiait des attaques imminentes sur Israël, selon le porte-parole de l’armée.

L’alerte à la roquette a retenti de manière incessante mardi matin à Ashdod, Ashkelon, Tel Aviv, Rishon Letzion, dans la région du Gush Dan (centre) et dans les localités frontalières de la bande de Gaza.

Les écoles et les crèches de Tel Aviv, de la région centre et des localités proches de Gaza resteront fermées ce mardi, tandis que le cabinet de sécurité se réunit actuellement à la Kyria, le quartier général de Tsahal, à Tel Aviv.

En Belgique, le Comité de Coordination des Organisations Juives de Belgique (CCOJB) s’émeut, dans un communiqué, de la pluie de roquettes qui s’abat sur les civils israéliens, dont un million doit s’abriter alors que les écoles et autres lieux publics sont fermés ce matin.

‘’Le CCOJB condamne avec la plus grande fermeté les attaques indifférenciés de groupes terroristes sur des centaines de milliers de civils israéliens. S’il fallait illustrer le fossé qui existe entre l’approche israélienne, qui répond à un danger imminent en ciblant un responsable terroriste, et le terrorisme palestinien, cette triste matinée en serait l’exemple criant,’’ souligne le communiqué.

Le CCOJB ‘’exprime sa solidarité avec la population israélienne, avec laquelle beaucoup de juifs belges entretiennent des liens familiaux ou amicaux.

Dans cette situation d’urgence, nous nous tenons prêts à coordonner les offres et les demandes d’hébergement en Belgique pour la population menacée, en attendant de développer un outil plus performant’’.

 

Share.

About Author

Leave A Reply