Mardi, 24 nov. 2020 - 8 of Kislev, 5781

L’Argentine renforce la sécurité à la frontière après avoir reçu l’information sur une possible attentat visant une cible juive

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

L’Argentine a annoncé qu’elle allait renforcer la sécurité à sa frontière avec le Paraguay, après que son ambassade en Grande-Bretagne a reçu une information anonyme sur une personne qui aurait peut-être introduit en contrebande des matériaux de fabrication de bombes par cette frontière.

L’informateur a mis en garde contre le transfert de nitrate d’ammonium “pour une bombe à objectif juif”, a déclaré le ministère de la Sécurité argentin dans un communiqué rapporté par l’agence Reuters.

Les autorités de sécurité enquêtent sur l’individu mentionné par l’information.

En 1992, l’ambassade d’Israël à Buenos Aires avait été attaquée à la voiture piégée, un attentat qui avait coûté la vie à 29 personnes. En 1994, un camion piégé avait  explosé devant le centre communautaire juif AMIA dans la capitale argentine, faisant 85 morts.

L’Iran et son mandataire, le Hezbollah, ont été impliqués dans ces attaques. Le Hezbollah a utilisé le Paraguay comme base pour ses opérations financières illicites.

Share.

About Author

Leave A Reply