Lundi, 25 mai 2020 - 2 of Sivan, 5780

Le Premier ministre israélien en visioconférence avec des dirigeants européens pour coordonner les efforts contre le coronavirus

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a tenu lundi une visioconférence avec les dirigeants européens au cours de laquelle il a discuté avec eux des défis et de la coopération entre les pays pour faire face au coronavirus.

La visioconférence a eu lieu au ministère des Affaires étrangères à Jérusalem.

Le chancelier autrichien Sebastian Kurz, le président chypriote Nicos Anastasiades, le Premier ministre italien Giuseppe Conte, le Premier ministre bulgare Boyko Borissov, le Premier ministre hongrois Viktor Orbán, le Premier ministre croate Andrej Plenković et le Premier ministre roumain Ludovic Orban y ont participé.

Netanyahu a déclaré au début de la conférence téléphonique: ”J’ai profité de l’occasion d’avoir cette visioconférence parce que je pense que nous pouvons aider nos pays et nous entraider en partageant des informations et en coordonnant certaines activités. Parce que je sais que le temps est essentiel, à la fois votre temps et celui de nos pays, je veux suggérer que nous formions d’abord ce forum qui se poursuivra avec des points de contact dand chacun de nos pays afin de pouvoir continuer avec certains des sujets qui surgiront dans cette conversation”.

Le Premier ministre israélien a fait trois suggestions de coopération: la première dans le domaine des tests à grande échelle, modifiant complètement le taux de tests, la durée des tests et la vitesse des tests.

“J’en ai parlé dimanche avec le vice-président américain Pence des États-Unis et avec son expert, Birx, une femme très impressionnante, qui est désormais en charge de toutes les activités qu’ils mènent contre le coronavirus”, a-t-il déclaré.

Il a ajouté qu’en Israël, le but ultime est d’avoir des tests à domicile. ‘’ Tout comme vous le faites pour la grossesse ou le VIH. Que les gens puissent se tester ”, a-t-il expliqué.

“Lorsque cela se produit, nous pouvons réduire considérablement nos effectifs, nous pouvons séparer plus efficacement  les personnes en bonne santé des personnes malades”, a déclaré Bnejamin Netanyahou.

Netanyahou a également appelé à l’arrêt ou à la limitation des vols de passagers, comme Israël et d’autres pays l’ont fait, quitte à continuer de fournir des lignes d’approvisionnement entre les pays.

“Je vous recommande d’avoir des centres et des avions sûrs”, a-t-il ajouté. ”En d’autres termes, vous pouvez désigner des aéroports pour nous, pour nous tous en Europe, et nous déclarerons un aéroport propre. Nous déploierons des efforts constants pour le garder propre. Nous allons le laver et le stériliser tout le temps, 24 heures sur 24, et vérifier les personnes qui y travaillent tout le temps”.

Netanyahou a déclaré que la Chine avait pris des mesures similaires pour maintenir ses exportations et son industrie et testait constamment ses travailleurs essentiels.

Les aéroports propres épargneront aux pays l’effort de devoir constamment vérifier et nettoyer les avions individuels, et peuvent également être un lieu de rencontre pour les dirigeants et les chercheurs afin qu’ils n’aient pas à compter entièrement sur Internet, a-t-il expliqué.

Les pays devraient partager entre eux les nouvelles des efforts qui ont été efficaces ou non, a déclaré Netanyahou, et il a demandé aux dirigeants de désigner une personne pour Israël et d’autres personnes à contacter pour les questions liées au nouveau coronavirus.

La visioconférence est intervenue alors qu’Israël comptait plus de 25.500 personnes en quarantaine et 39 cas de COVID-19, dont quatre ont complètement récupéré.

Share.

About Author

Leave A Reply