Jeudi, 24 sept. 2020 - 6 of Tishri, 5781

Le Premier ministre ukrainien promet de retrouver et traduire en justice les responsables des tracts anti-juifs distribués à Donetsk

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

KIEV/WASHINGTON (EJP)—Le Premier ministre ukrainien, Arseni Yatseniuk, a promis de trouver et de punir les ‘’salauds’’ qui ont distribué des tracts anti-juifs à Donetsk, dans l’est du pays.

Interrogé dans l’émission Meet the Press de la chaîne de télévision NBC, Yatseniuk a déclaré : ‘’J’ai fais une déclaration claire et j’ai demandé les forces militaires et de sécurité d’Ukraine ainsi qu’au département de sécurité intérieure ‘’de trouver ces salauds et de les traduire en justice’’.

Il a promis d’utiliser ”tous les moyens légaux” pour empêcher l”importation” de l’antisémisme et de la xénophobie. 

Les tracts distribués à la sortie de la synagogue obligeaient les Juifs de Donetsk à lister leurs biens et payer des frais d’enregistrement, sous peine de se voir déchu de leur nationalité, de perdre leurs biens et d’être déportés.

“Cela fait quarante ans que je vis ici sans problème et maintenant, il y a ce phénomène du +printemps russe+ et tout de suite surgissent des problèmes”, relève Leonid Krasnopolski, 43 ans, en faisant allusion aux militants pro-russes qui ont pris le contrôle de plusieurs villes ces dernières semaines dans l’Est de l’Ukraine.

“Mardi, deuxième jour de la fête de Pessah (la fête juive de Pâque), nous étions une vingtaine de personnes devant la synagogue de Donetsk quand trois hommes cagoulés sont arrivés, avec un drapeau russe et un drapeau de la république (autoproclamée) de Donetsk”, explique Leonid Krasnopolski, 43 ans.

“L’un des trois hommes a insisté pour que nous lisions des tracts qu’il tenait à la main. Nous avons refusé tant qu’il n’ôterait pas sa cagoule. Il a alors collé des tracts sur la synagogue et tous les trois sont partis”, précise-t-il.

“Il était écrit dans ces tracts que tous les Juifs étaient convoqués le 3 mai à l’administration municipale pour payer un impôt de 50 dollars, et justifier de la possession de leur logement et de leur voiture, sous peine d’être expulsés de la région de Donetsk.

La communauté juive de Donetsk compte quelque 10.000 personnes.

 

Share.

About Author

Leave A Reply