Dimanche, 19 sept. 2021 - 13 of Tishri, 5782

Le premier Sommet des maires contre l’antisémitisme va examiner des solutions pratiques permettant aux maires de lutter contre la haine des Juifs dans leur ville

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

L’antisémitisme n’est pas seulement un problème national ou international. C’est aussi un problème local qui se manifeste dans les villes et les localités et qui peut souvent être mieux résolu par des initiatives des maires dans les domaines de l’éducation, de l’application de la loi et de la cohésion communautaire.

C’est pourquoi le Sommet des maires contre l’antisémitisme 2021, qui s’ouvrira mardi, entamera un dialogue crucial entre les villes du monde entier afin de fournir aux responsables municipaux les outils dont ils ont besoin pour combattre la haine.

L’événement en ligne sera organisé par la municipalité de Francfort et le Mouvement de lutte contre l’antisémitisme (CAM). Il réunira des dirigeants municipaux et locaux de 30 villes de 19 pays du monde entier, leur donnant les moyens d’éradiquer l’antisémitisme, les préjugés et la haine de leurs villes.

Parmi les principaux intervenants, citons le maire de Francfort, Uwe Becker, le maire de Pittsburgh, William Peduto, le maire de Buenos Aires, Horacio Rodríguez Larreta, le maire de Toronto, John Tory, la maire de Montevideo, Carolina Cosse, la maire d’Amsterdam, Femke Halsema, le maire d’Athènes Kostas Bakoyannis, le maire de Bruxelles Philippe Close, le maire de Malaga Francisco de la Torre, le maire de Porto Rui Moreira, le maire de Tirana Erion Veliaj, le maire de Bologne Virginio Merola, le maire de Poway Steve Vaus et le maire de Bal Harbour Gabriel Groisman.

Les sessions du panel examineront des solutions pratiques pour les maires dans la lutte contre la haine des juifs dans leurs villes. Les sujets abordés comprennent l’éducation, la définition de l’antisémitisme de l’IHRA, la législation, la sécurité, l’application de la loi et les relations intercommunautaires.

De hauts fonctionnaires des États-Unis et de l’UE y participeront, notamment la sénatrice américaine Jacky Rosen, Vera Jourova, vice-présidente de la Commission européenne pour les valeurs et la transparence et Michael O’Flaherty, directeur de l’Agence européenne des droits fondamentaux.

Sacha Roytman-Dratwa, directeur du Mouvement de lutte contre l’antisémitisme, a déclaré : “L’antisémitisme n’est pas qu’un concept et il ne se trouve pas non plus uniquement en ligne. Malheureusement, les incidents liés à la haine des juifs se multiplient dans les rues, les bureaux, les écoles et les bâtiments des villes du monde entier. Le Sommet des maires contre l’antisémitisme donnera aux maires et aux responsables municipaux de diverses villes une occasion importante de se réunir, de parler de leurs expériences et de partager les meilleures pratiques et les outils, qui peuvent finalement être exploités pour aider à vaincre l’antisémitisme.”

 

Share.

About Author

Leave A Reply