Lundi, 25 mai 2020 - 2 of Sivan, 5780

Le président israélien Rivlin charge Benny Gantz de former un gouvernment après recommendation de 61 membres de la Knesset sur 120

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

“Un quatrième tour d’élections n’est pas possible et les clés de la mise en place d’un nouveau gouvernement israélien sont maintenant entre vos mains et entre les mains de tous les élus de tous les partis”, a déclaré le président israélien Reuven Rivlin alors qu’il confiait lundi la tâche de former le prochain gouvernement d’Israël au leader du parti Kachol Lavan (Bleu et Blanc) Benny Gantz.

En assignant la formation du gouvernement, le président a déclaré: ‘’A l’issue des consultations que j’ai eues avec les partis politiques, 61 membres de la Knesset (sur 120) ont exprimé leur soutien à l’ancien chef d’état major et membre de la Knesset Benny Gantz chargé de former le gouvernement’’.

“La loi vous donne 28 jours à compter de demain, pour former un gouvernement”, a déclaré le président, notant: “C’est un court laps de temps, mais étant donné les circonstances actuelles de la crise nationale et internationale, c’est même trop long”.

Gantz a déclaré après avoir reçu le mandat du président: “Je ferai tout pour former un gouvernement – national, patriotique et aussi large que possible – en quelques jours, le moins de jours possible.”

“Un gouvernement dans lequel je représenterai et servirai les gens qui ont voté pour Bleu et Blanc, les gens qui ont voté pour le Likoud et les gens qui ont voté pour tous les autres partis, à droite comme à gauche”, a-t-il ajouté.

Pour la première fois, Gantz a reçu dimanche le soutien de l’ensemble de la Liste commune des parties arabes, dont la faction controversée Balad. Le parti Yisrael Beitenu d’Avigdor Lieberman a également recommandé Gantz après s’être abstenu après les élections de septembre dernier.

La Liste commune des partis arabes a rendu sa décision après de longues délibérations, le chef du parti Ayman Odeh expliquant cette décision comme un moyen de déposer le Premier ministre Netanyahou.

Lieberman a également fustigé Netanyahou, affirmant que le Premier ministre cherchait une autre élection dans 6 à 8 mois “sur les ailes du corona”.

Avant les consultations présidentielles, Netanyahou avait proposé au parti Bleu et Blanc une sorte d’accord de partage du pouvoir dans un gouvernement d’urgence temporaire ou un gouvernement d’unité nationale à plus long terme.

Gantz et d’autres dirigeants du parti Bleu et Blancs ont accusé Netanyahu de manipuler le public, critiquant le Premier ministre pour plusieurs mesures récentes prises à la suite de la crise des coronavirus, notamment en retardant le début de son procès pour corruption jusqu’en mai et en augmentant la possibilité de suivre numériquement les citoyens infectés à l’aide de outils de lutte contre le terrorisme.

 

Néanmoins, Gantz et Netanyahu se sont rencontrés dimanche soir à Beit Hanasi, la résidence du président à Jérusalem, affirmant que leurs équipes de négociation respectives se réuniraient bientôt.

 

Bien que Gantz ait reçu ce mandat du président, il est peu probable qu’il puisse former un gouvernement. On sait en effet que deux députés de droite du parti Bleu et Blanc s’opposent fermement à la formation d’un gouvernement minoritaire dirigé par Gantz avec le soutien extérieur des partis arabes. Sans leurs deux voix, Gantz ne dispose pas d’une majorité parlementaire.

 

En parallèle, le Likoud et Bleu et Blanc sont susceptibles d’entamer des pourparlers sur un gouvernement d’unité nationale / d’urgence, le principal point d’achoppement restant les détails d’un accord de rotation de Premier ministre entre Gantz et Netanyahou.

Share.

About Author

Leave A Reply