Lundi, 25 mai 2020 - 2 of Sivan, 5780

Le rabbin Menachem Margolin (EJA) lors de la cérémonie en l’honneur des forces de sécurité qui protègent les institutions juives en Belgique: ‘ Si l’antisémitisme continue à monter partout en Europe, c’est qu’il y a un sérieux problème’

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

BRUXELLES (EJP)—Le Vice-Premier ministre belge, Jan Jambon, a fait un lien entre le récent attentat terroriste au camion-bélier conduit par un Palestinien qui a tué quatre jeunes Israéliens à Jérusalem et les attentats similaires à Nice et à Berlin.

Ses déclarations rejoignent celles du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou qui a estimé que ces attentats sont tous inspirés par l’Etat islamique.

En référence aux attentats qui ont ravagé l’aéroport et une station de métro à Bruxelles l’an dernier, Jan Jambon a déclaré que ‘’2016 était l’année de l’horreur’’.

Lundi, Jan Jambon a pris la parole lors de la réception organisée par Shmira, un groupe assurant la sécurité et la protection de plusieurs organisations juives en Belgique, pour honorer les forces de sécurité, la police, l’armée et les autorités gouvernementales qui protègent les institutions juives du pays.

Dans son discours, en présence de dirigeants communautaires juifs et des forces de police, le Vice-Premier ministre, qui est également ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, a rappelé que le niveau d’alerte terroriste en Belgique était toujours à 3,  ‘’ce qui signifie que la possibilité d’un attentat est vraisemblable’’.

Revers de la médaille selon Jan Jambon, l’année 2016 a également vu naître une nouvelle culture sécuritaire rationnelle et sérieuse, avec la mise en place de mesures, inimaginables pour certains,  telles que le déploiement de soldats dans les rues pour soutenir l’effort policier, la création de patrouilles  policières et militaires conjointes et les contrôles à la frontière.

Le ministre a rappelé qu’il s’est déjà rendu en Israël à deux reprises et que ces visites avait permis à la Belgique d’élargir ses connaissances en matière de sécurité : ‘’ Nous avons depuis développé et instauré de nouveaux dispositifs de sécurité à l’aéroport de Bruxelles. Ces dispositifs seront mis en place également dans les aéroports régionaux et dans les gares internationales’’.

Le rabbin Menachem Margolin, fondateur et Président de la European Jewish Association (EJA), une fédération d’associations et de communautés juives à travers l’Europe, qui est membre de la Shmira, a remercié le Vice-Premier ministre pour son leadership solide et sa réponse immédiate aux besoins de la communauté juive.

Il a également salué les militaires et les policiers ‘’pour la protection que vous nous offrez, en mettant votre vie en jeu’’, tout en ajoutant que ‘’nous prions pour que vienne le jour où votre présence ne sera plus nécessaire aux abords des institutions juives’’.

Il a souligné que ces mesures, bien qu’efficaces ‘’ne sont qu’un pansement sur une plaie ouverte car si l’antisémitisme continue à monter partout en Europe, c’est qu’il y a un sérieux problème’’.

Il a exhorté le Vice-Premier ministre et les institutions européennes à s’attaquer au problème de l’antisémitisme. ‘’Vous devez travailler avec nous, la communauté juive, pour développer des programmes et des projets pour éradiquer l’antisémitisme. C’est un travail difficile mais nécessaire’’, a-t-il dit.

 

Henri Gutman, Président du CCLJ, le Centre Communautaire Laïc Juif,  qui a accueilli l’évènement, a déclaré qu’il y a vingt ans ‘’nous savions que nous étions des cibles potentielles’’. ‘’ A l’époque, nous étions confrontés au terrorisme palestinien et nous avons donc renforcé les mesures de sécurité autour de notre centre communautaire en rajoutant des barrières et des caméras et en augmentant la présence policière. Aujourd’hui, le terrorisme palestinien n’a pas disparu et il est devenu le terrorisme islamiste’’.

Share.

About Author

Leave A Reply