Lundi, 25 mai 2020 - 2 of Sivan, 5780

‘L’Union européenne doit cesser de financer des ONG liées à des réseaux terroristes’

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

JERUSALEM (EJP) – Selon les résultats d’un rapport sans précédent publié par l’organisation NGO Monitor, installée à Jérusalem, les Etats européens financent un réseau d’ONG proches du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP), une organisation terroriste reconnue comm telle.

D’après le rapport, ce sont soit les ONG qui sont directement affiliées avec le FPLP, soit leurs employés ou leurs cadres. NGO Monitor cite notamment les ONG suivantes : Addameer, Al-Haq, Le Centre d’informations alternatives (AIC), Défense des Enfants International Palestine (DCI-P), Health Work Committee (HWC), le Centre palestinien pour les droits de l’homme (PCHR), Stop the Wall et Union of Agricultural Work Committees (UAWC)

Selon le Pr. Gerald Steinberg, Président de NGO Monitor, ”les liens évidents entre ces ONG et le Front populaire de libération de la Palestine imposent aux bailleurs de fonds européens d’agir immédiatement avec des mesures concrètes. Tout financement supplémentaire remettrait en question l’action diligente et l’évaluation des gouvernements européens et de l’ONU ainsi que le respect du droit national et international”.

Les liens de ces ONG avec le FPLP sont divers : dans certains cas, les ONG sont créées et gérées par le FPLP, dans d’autres, ce sont les employés ou les cadres de ces ONG qui sont affiliés au groupe terroriste, ce qui les rend passibles d’une condamnation pour terrorisme par les tribunaux israéliens.

En guise d’exemples donnés par NGO Monitor, le cas d’Abdul-latif Ghaith, Président et co-fondateur d’Addameer, officiellement affiliée au FPLP, ou celui de Shawan Jabarin, Directeur général de Al Haq’s. Le 7 juillet 2008, la Cour suprême d’Israël a reconnu Shawan Jabarin comme l’un des activistes bien ancrés de l’organisation terroriste FPLP. Une décision de la Cour datant de juin 2007 qualifiait Jabarin de ”Docteur Jekyll et Mr Hyde”, un défenseur des droits de l’homme le jour et un activiste du FPLP la nuit.

Le FPLP est considéré comme une organisation terroriste par les Etats-Unis, l’UE, le Canada et Israël. Ce mouvement a été impliqué dans des attentats à la bombe, des détournements, des meurtres, entre autres activités terroristes visant la population civile.

 

”Redistribuer une large partie de l’argent des contribuables européens à des individus affiliés à un groupe terroriste reconnu en espérant que, dans le meilleur des cas, cela ne profitera ni à Israël ni à la Palestine, alimente le conflit. Tant qu’il n’y aura pas de rapports indépendants pour déterminer comment continuer à financer ces ONG, les financements de ces organisations liées au terrorisme doivent être gelés.”, souligne NGO Monitor.

Share.

About Author

Leave A Reply