Jeudi, 5 déc. 2019 - 7 of Kislev, 5780

Malgré la victoire du mouvement pro-BDS 5 étoiles en Italie, les relations avec Israël resteront fortes?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

ROME – Les élections législatives de dimanche dernier en Italie ont vu le mouvement anti-système 5 étoiles devenir le plus grand parti du pays devant la Lega (anciennement Ligue du Nord) et Forza Italia de l’ancien Premier ministre Silvio Berlusconi.

Le Parti démocratique de centre-gauche (PD), qui était au pouvoir, n’a recueilli que  19% des voix, une baisse historique, tandis que le Mouvement des cinq étoiles remportait 32%  des voix et la Ligue 17,5% et le parti Forza Italia de Berlusconi à moins de 14%.

Pour Fiamma Nirenstein, une ancienne membre du parlement italien qui est aUjourd’hui chercheuse au Centre des affaires publiques de Jérusalem, la Ligue dirigéE par Matteo Salvini est le deuxième grand gagnant. ‘’C’est un parti de droite et pas du tout anti-israélien. Tout peut encore arriver avec la formation d’un nouveau gouvernement. Mais si le mouvement cinq étoiles est à la tête de la coalition, ce pourrait être un gouvernement très anti-israélien “, a-t-elle déclaré.

Les résultats sont une victoire pour les partis anti-UE et indiquent généralement un changement eurosceptique en Italie. Salvini a alimenté la colère du public face à l’incapacité de l’UE à aider les centaines de milliers de migrants qui ont inondé le pays ces dernières années.

Dans la Ligue de Salvini  élargit son avance sur son partenaire de campagne Forza Italia, le parti de Berlusconi.

Le leader du mouvement cinq étoile et son candidat au poste de premier ministre est Luigi Di Maio, 31 ans.

Di Maio s’était rendu en Israël et auprès de l’’Autorité Palestinienne à la tête d’une délégation du mouvement en 2016. Il a visité le musée de l’Holocauste Yad Vashem et un mémorial aux victimes israéliennes de la terreur, a condamné “toutes les actions terroristes du Hamas” et a déclaré son soutien pour une solution à deux Etats. .

En visitant les villes palestiniennes et les camps de réfugiés, Di Maio a promis qu’un gouvernement cinq étoiles reconnaîtrait officiellement un ‘’Etat de Palestine’’, qu’il condamnerait le mur de séparation et les colonies en Judée-Samarie et dénoncerait le refus d’Israël d’autoriser la délégation à visiter Gaza.

Mais pour Naor Gilon, un ancien ambassadeur d’Israël en Italie, peu importe qui gouvernera l’Italie après les élections, les relations avec Israël continueront d’être stables.

Gilon a déclaré à l’agence de presse israélienne Tazpit que les liens entre Israël et l’Italie étaient forts à tous les niveaux et le resteraient quel que soit le résultat final des négociations de coalition.

En ce qui concerne le mouvement cinq étoiles, qui a déclaré avant les élections que Lorenzo Fioramonti, un fervent partisan de BDS, serait leur candidat au poste de  ministre du Développement économique, Gilon est également optimiste, malgré le fait que Di Maio a déclaré que son gouvernement reconnaîtrait officiellement un État de Palestine.

“Sans aucun doute, le Mouvement Five Star est problématique”, a déclaré Gilon, ambassadeur à Rome de 2012 à 2016. “Dans le passé, l’ambassade avait des problèmes avec certains responsables du parti à cause de leurs déclarations anti-israéliennes, mais, affirme-t-il, ‘’les  dirigeants du parti ne se comporteront pas au gouvernement comme ils l’ont fait dans l’opposition. Leur chef Di Maio est très ouvert en ce qui concerne Israël”.

Gilon a comparé la situation avec ce qui s’est passé en Grèce quand le parti populiste Syriza, très anti-israélien, est arrivé au pouvoir. ‘’Maintenant la Grèce comprend l’importance d’Israël et les relations diplomatiques sont très bonnes.”

‘’Le gouvernement modère généralement les gens’’, affirme-t-il.

Par contre, si la Ligue et Forza Italia construisent une coalition, les relations entre l’Italie et Israël deviendront encore plus fortes, prédit Gilon.

“Les relations entre Israël et Forza Italia ont toujours été très fortes.Berlusconi est très pro Israël. De plus, le leader de la ligue Matteo Salvini, que je connais, est très amical envers Israël. “

Share.

About Author

Leave A Reply