Dimanche, 15 déc. 2019 - 17 of Kislev, 5780

Des membres du parti travailliste britannique postaient des messages antisémites sur Facebook

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

LONDRES – Le parti travailliste britannique a suspendu plusieurs de ses membres qui ont fait partie d’un groupe Facebook fermé qui ont posé un certain nombre de messages antisémites.

Le chef du parti, Jeremy Corbyn, était autrefois membre de ce groupe.

Le parti a été forcé d’agir suite à une enquête du chercheur David Collier qui a montré des détails des messages  antisémites et des discussions sur le groupe ‘Palestine Live’.

Certains des articles sur Palestine Live incluaient des liens vers des sites de négation de l’Holocauste, des allégations d’implication d’Israël dans les attentats terroristes du 11/9  et des théories du complot impliquant la famille Rothschild.

Le leader travailliste Jeremy Corbyn était autrefois membre du groupe privé qu’il a quitté en 2015 mais on ignore s’il est parti avant ou après avoir pris la direction de son parti.

Corbyn lui-même a été accusé d’antisémitisme, en particulier en raison de ses liens avec des individus soutenant le Hamas et le Hezbollah, qu’il considère comme ses “amis”.

Le Parti travailliste a prolongé la semaine dernière la suspension de l’ancien maire de Londres, Ken Livingstone sanctionné pour avoir affirmé en 2016 qu’Adolf Hitler avait soutenu le sionisme dans les années 30.

Share.

About Author

Leave A Reply