Lundi, 16 déc. 2019 - 18 of Kislev, 5780

Netanyahou: ‘le moment est venu de ne plus prendre de gants avec Hamas’

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

JERUSALEM (EJP)—Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a déclaré mardi que le moment était venu de ‘’ne plus mettre de gants’ avec le Hamas’’.

“Le Hamas a choisi l’escalade de la situation et il paiera le prix fort pour l’avoir fait’’, a-t-il dit.

Suite à l’intensification des de roquettes du Hamas vers Israël, Israël a lancé dans la nuit de lundi à mardi l’’’Opération bordure protectrice’’ contre le Hamas.

Mardi matin, après une réunion du cabinet de sécurité, le Premier ministre a décidé d’étendre l’opération militaire dans la bande de Gaza, y incluant les préparatifs d’une une opération terrestre.

La réunion a eu lieu après le tir d’une pluie de roquettes sur le sud d’ Israël et alors que l’on estime à Jérusalem que Hamas cherche l’escalade. Le groupe islamique a revendiqué la responsabilité des tirs de roquettes sur Israël.

M. Netanyahou a chargé l’armée de lancer une “campagne continue, méthodologique, et énergique’’ contre le groupe terroriste dans la bande de Gaza.

Mardi, l’aviation israélienne a frappé 50 cibles dans la bande de Gaza.

L’objectif de l’opération, selon les responsables, est le retour au calme dans le Sud.

Le Premier ministre devait parler à un certain nombre de dirigeants du monde pour expliquer la position d’Israël.

Après le lancement de l’’Opération bordures protectrice’ afin de stopper les tirs de roquettes par le Hamas, Israël a déclaré une “situation particulière” dans toutes les villes et villages à moins de 40 kilomètres de la bande de Gaza.

Une situation particulière est un décret de loi qui permet aux différentes autorités de protéger la sécurité publique à travers une variété de moyens réservés aux périodes de conflit.

“Nous sommes prêts à mener campagne contre le Hamas, celle-ci ne finira pas en quelques jours’’, a déclaré le ministre de la Défense Moshe Yaalon.

Il a appelé le public à se comporter conformément aux consignes de sécurité du Front intérieur.

«Nous nous préparons à une bataille contre le Hamas qui ne s’achèvera pas en quelques jours. Nous ne tolérerons pas que des missiles soient tirés en direction des villes israéliennes et nous sommes prêts à étendre les opérations avec tous les moyens à notre disposition pour continuer à frapper le Hamas’’, a-t-il poursuivi.

‘’Les FDI (Forces de défenses israéliennes) doivent être prêtes à aller jusqu’au bout. Toutes les options sont à l’étude, y compris une invasion terrestre’’, a quant à lui déclaré le Premier ministre Benjamin Netanyahu, cité par son entourage.

Le gouvernement israélien a ainsi autorisé, mardi après-midi, le rappel de 40.000 réservistes.

 

Share.

About Author

Leave A Reply