Dimanche, 15 déc. 2019 - 17 of Kislev, 5780

NGO Monitor: ‘’L’Union européenne finance des ONG qui encouragent la violence et justifient la terreur’’

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

BRUXELLES (EJP)—Selon le professeur Gerald Steinberg, président et fondateur de NGO Monitor, une institution indépendante de recherche basée a Jérusalem, l’UE finance des ONG qui se transforment en instrument de guerre politique anti-israélienne alors qu’elles prétendent promouvoir la paix, les droits de l’homme et la démocratie.

M.Steinberg a présenté cette semaine devant la délégation du Parlement européen pour les relations avec Israël les conclusions d’un nouveau rapport sur le financement par l’UE d’ONG actives dans le plaidoyer politique politique concernant le conflit

‘’L’argent du contribuable est distribué à des organisations ou pour des activités qui alimentent le conflit et ceci en violation des principes démocratiques. L’UE pourrait contribuer positivement à la paix israélo-palestinienne mais cela nécessite un changement radical dans le financement des ONG’’, a-t-il dit.

Il a insisté sur la nécessite d’avoir un débat public à grande échelle afin de faciliter les pratiques qui mettront fin à l’opacité avec laquelle les structures européennes allouent des fonds aux ONG politiques. Un débat qui, selon lui, devra inclure des auditions au Parlement européen.

Steinberg a ajouté en recommandant la création d’un comité mixte UE-Israël sur le sujet ‘’Une évaluation transparente, indépendante et professionnelle des allocations de l’UE à des ONG ainsi que des directives pour une utilisation appropriée de l’argent du contribuable sont nécessaires afin d’empêcher le financement d’ONG qui font la promotion de la violence ou justifient la terreur’’, a-t-il souligné, recommandant la création d’une commission conjointe Israël-UE sur le sujet.

Le prof. Steinberg a mis en particulier en évidence le financement ‘’disproportionné’’ par l’UE d’ONG via l’Instrument Européen pour la Démocratie et les Droits de l’Homme (IEDDH) qui, dit-il, ‘’a alloué plus de 11 millions d’euros à des ONG en Israël et dans l’Autorité palestinienne ce qui représente 57% de son financement au Moyen-Orient, alors que des projets en Syrie, Irak, Iran, Oman, Arabie Saoudite et les Emirats Arabes Unis sont largement ignorés par cette structure.

Ces organisations financées par l’UE utilisent régulièrement des rhétoriques diabolisant Israël et sont actives dans des campagnes de boycott contre Israël (comme BDS).

NGO Monitor cite l’example du Comité Israélien Contre les Démolitions de Maisons (ICAHD) qui a reçu 169.661 euros en 2010 et a présenté une perspective unilatérale du conflit, accusant Israël de ‘’nettoyage ethnique’’, de ‘’génocide’’ et de pratiques d’’’apartheid’’.

Un haut fonctionnaire du service diplomatique de l’Union européenne, qui a participé à la discussion sur le financement des ONG, a réfuté l’idée d’une politique délibérée de l’UE contre Israël à travers le financement de ces ONG. ‘’Pour recevoir ce financement, ces ONG doivent répondre à des critères et à un programme approuvé par les institutions européennes’’, a expliqué Leonello Gabricci, chef de division EuroMed. ‘’Si quelque chose se passe mal, cela peut être vérifié et si l’argent est mal utilisé il peut être mis fin au financement’’, a-t-il dit.

‘’Nous ne travaillons pas au boycott d’Israël mais plutôt à la préparation d’un paquet d’aide sans précédent ” pour encourager les parties à aboutir à un accord de paix.

Plusieurs députés européens présents se sont élevés contre l’utilisation de fonds européens par des ONG vouées à la diabolisation d’Israël.

“Celui qui a vu l’apartheid ne peut utiliser ce terme à l’égard d’Israël”, a déclaré Hannu Takula, parlementaire libéral finlandais. ‘’>J’ai été à Gaza où les gens ont une meilleur vie que les Roms en Bulgarie ou en Roumanie’’, a-t-il dit.

Et pour a Finlandaise Sari Essayah, membre du Parti Populaire Européen (Chrétien-Democrate) si l’UE finance des ONG opposées à la paix ‘’c’est contraire à nos valeurs intrinsèques et cela nuit au processus de paix’’.

Share.

About Author

Leave A Reply