Jeudi, 19 sept. 2019 - 19 of Elul, 5779

Les propos du président Poutine laissent entendre que les Juifs pourraient être les auteurs de la manipulation des élections US

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

NEW YORK—La Ligue anti-diffamation (ADL) a exprimé sa profonde inquiétude face aux propos du président russe Vladimir Poutine qui a laissé entendre  que les Juifs pourraient être les auteurs de la manipulation des élections américaines de 2016.

Interviewé par Megyn Kelly de NBC News  sur les Russes arrêtés pour ingérence électorale américaine, il a répondu : ‘’Je m’en fiche, car ils ne représentent pas le gouvernement’’.

‘’Peut-être qu’ils ne sont même pas Russes, mais Ukrainiens, Tatars, ou Juifs, mais avec la citoyenneté russe, ce qui devrait aussi être vérifié; peut-être qu’ils ont une double citoyenneté ou une carte verte; peut-être que les Etats-Unis les ont payés pour cela. Comment pouvez-vous le savoir ? Je ne sais pas non plus’’, a-t-il dit.

Le mois dernier, un jury fédéral américain enrôlé par le conseiller spécial Robert Mueller a inculpé 13 Russes et trois compagnies russes, les accusant de lancer des campagnes pour s’immiscer dans les élections de 2016.

Jonathan A. Greenblatt, CEO de l’ADL a réagi aux propos de Poutine. ‘’Alors que le gouvernement russe fait face à de nouvelles preuves et à de nouvelles questions sur l’ingérence possible dans les élections américaines, le président Poutine a étrangement recouru au blâme en pointant du doigt les Juifs et d’autres minorités’’.

“Il est profondément troublant de voir le président russe donner une nouvelle vie aux stéréotypes antisémites classiques qui sévissent dans son pays depuis des centaines d’années, avec un commentaire qui semble être issu des Protocoles des Sages de Sion’’.

“Nous vivons à un moment où la violence antisémite est en hausse et les mots peuvent avoir des conséquences profondes, en particulier lorsqu’ils sont prononcés par des personnalités publiques ou des élus comme le président Poutine. Nous espérons qu’il clarifiera rapidement ses propos avant qu’ils ne causent d’autres dommages aux communautés qu’il a désignées “, a ajouté M. Greenblatt.

L’American Jewish Committee a également a demandé au président russe de ‘’clarifier ses propos au plus vite’’.

Nachman Shai, membre de la Knesset, le parlement israélien, pour l’Union sioniste, a appelé le gouvernement israélien à condamner les propos de Poutine.

“C’est la pire forme d’antisémitisme”, a-t-il dit,  demandant aux  organisations juives à se joindre à lui et à condamner ces graves remarques.

 

 

 

 

Share.

About Author

Leave A Reply