Vendredi, 28 févr. 2020 - 3 of Adar, 5780

Publication des pamphlets antisémites de Céline: Serge Klarsfeld s’indigne de l’acceptation du Premier ministre

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

PARIS—-Le Premier ministre français Édouard Philippe s’est dit favorable à la publication des pamphlets antisémites de Louis-Ferdinand Céline, qui fait l’objet d’un débat en France, mais à condition qu’elle soit soigneusement “accompagnée”.“Je n’ai pas peur de la publication de ces pamphlets, mais il faudra soigneusement l’accompagner”, a déclaré le chef du gouvernement au Journal du Dimanche.

“Il y a d’excellentes raisons de détester l’homme, mais vous ne pouvez pas ignorer l’écrivain ni sa place centrale dans la littérature française”, a-t-il estimé.

Le préfet Frédéric Potier, délégué interministériel à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT, avait mis en garde en décembre dernier les éditions Gallimard sur les risques d’une réédition de ces pamphlets, réclamant des “garanties” en matière d’accompagnement critique de l’ouvrage.

Gallimard envisage de publier en mai 2018, sous le titre “Écrits polémiques”, un volume rassemblant les textes antisémites et racistes de Céline: “Bagatelles pour un massacre”, “L’école des cadavres” et “Les Beaux draps”.

L’avocat Serge Klarsfeld, président de l’Association des Fils et Filles de déportés juifs de France, a demandé l’interdiction de la réédition des pamphlets de Céline. Il s’est indigné des propos du chef du gouvernement. ‘’Il est probable que le Premier ministre n’a pas lu une seule page de ces abjects pamphlets anti-juifs’’, a-t-il réagi dans un communiqué.

‘’Sinon il n’aurait pas utilisé l’argument de la place centrale de Céline dans la littérature française pour accepter la publication de ces pamphlets soigneusement accompagnés’’, a-t-il ajouté.

‘’Il n’est pas envisageable que la société politique française accepte la diffusion de tels textes nocifs et talentueux d’incitation à la haine raciale et à l’extermination des Juifs.’’

‘’Nous ne laisserons pas republier de tels textes qui ont mené nos parents à la mort’’, a souligné Me Klarsfeld.»

Le Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme (BNVCA) a demandé au Président de la République ‘’d’intervenir auprès des éditions Gallimard pour qu’elles renoncent à publier les œuvres de l’antijuif Céline’’.

 L’association a déploré ‘’que la propagande antijuive, parce qu’elle est l’œuvre de Céline, soit encore considérée de façon scandaleuse comme un art et fasse partie de la littérature de notre pays’’.

Share.

About Author

Leave A Reply