Mardi, 12 nov. 2019 - 14 of Heshvan, 5780

Renforcement de la protection policière des synagogues et de la législation sur les armes parmi les mesures de lutte contre l’antisémitisme et l’extrémisme de droite en Allemagne

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le président du Conseil central des juifs d’Allemagne avait demandé aux ministres de l’Intérieur de prendre des mesures concrètes. ‘’Les expressions de solidarité sont une chose. Mais maintenant, il faut aussi agir’’, avait déclaré Josef Schuster. Il avait estimé “scandaleux” que la police n’ait pas protégé la synagogue de Halle pendant la fête de Yom Kippour.

BERLIN—Renforcement de la protection de la police devant les synagogues en plus du personnel de sécurité, réglementation plus stricte visant à limiter le discours de haine en ligne et renforcement de la loi sur les armes figurent dans une déclaration publiée à l’issue d’une conférence spéciale à Berlin des ministres de l’Intérieur en Allemagne.

La conférence s’est réunie à la suite de l’attaque antisémite contre la synagogue de Halle, dans l’est de l’Allemagne, le jour de Yom Kippour, au cours de laquelle un homme néo-nazi fortement armé et aux motivations clairement antisémites, avait tué deux personnes près du lieu de culte.

“La présence de la police devant les synagogues revêt une importance particulière”, indique le communiqué.

Le président du Conseil central des juifs d’Allemagne avait demandé aux ministres de l’Intérieur de prendre des mesures concrètes. ‘’Les expressions de solidarité sont une chose. Mais maintenant, il faut aussi agir’’, avait déclaré Josef Schuster. Il avait estimé “scandaleux” que la police n’ait pas protégé la synagogue de Halle pendant la fête de Yom Kippour.

“Il est urgent que les ministres de l’Intérieur de tous les Lander (les Etats faisant partie de la République fédérale d’Allemagne) se  mettent d’accord sur une protection adéquate des institutions juives et sur le soutien financier correspondant aux mesures de sécurité”, a-t-il ajouté.

Dans les jours qui ont suivi l’attaque de Halle, le président de la communauté juive locale, Max Privorozki, avait  précisé que le souhait d’une protection policière des synagogues avait été exprimé à plusieurs reprises dans l’État de Saxe-Anhalt, ‘’comme c’est le cas dans les grandes villes comme Berlin, Munich ou Francfort. ‘’La demande n’a jamais été satisfaite’’, a-t-il déclaré, ‘’en dépit du fait que la communauté soit une cible potentielle pour les terroristes extrémistes de droite ou islamistes’’.

‘’Nous attendons des autorités que chaque synagogue en Allemagne soit protégée pendant les prières’’, a déclaré le rabbin Yehuda Teichtal de la communauté juive de Berlin. “Quand les gens vont prier, ils ne doivent pas avoir peur et savoir qu’ils sont protégés”, a-t-il déclaré.

Parmi les mesures décidées par les ministres figurent les contacts réguliers des autorités de sécurité avec les communautés juives et le soutien aux mesures techniques et structurelles visant à sécuriser les synagogues. Les normes de sécurité des bâtiments et les mesures nécessaires seront vérifiées par les institutions juives.
Le ministre allemand de l’Intérieur, Horst Seehofer, a annoncé que les fournisseurs de plateformes en ligne devraient à l’avenir signaler les menaces de mort et autres éléments criminels aux autorités. Les ministres ont également déclaré leur soutien à un nouveau durcissement de la législation sur les armes prévue par le gouvernement fédéral.

‘’Ce gouvernement fera tout pour que les Juifs de notre pays puissent vivre sans menace et sans crainte”, a promis M. Seehofer, ajoutant qu’il souhaitait créer des centaines d’emplois au sein de l’Office fédéral de la protection de la Constitution et de la Police criminelle fédérale.

Selon un nouveau sondage réalisé par la chaîne allemande publique ARD, une majorité d’Allemands estime que l’antisémitisme s’est beaucoupl plus répandu dans tout le pays.

“C’est beaucoup plus – +19 points – qu’il ya un an”, a indiqué la chaîne, comparé à l’an dernier, selon lequel 40% seulement des Allemands estimaient que l’antisémitisme dans le pays était alarmant.

Seuls 35% des personnes interrogées pensent que la haine des Juifs n’augmente pas en Allemagne.

Share.

About Author

Leave A Reply