Lundi, 21 sept. 2020 - 3 of Tishri, 5781

Réouverture du passage de Keren Shalom vers Gaza après sa fermeture due à la destruction d’un nouveau tunnel terroriste

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

JERUSALEM — Le terminal de Kerem Shalom, à l’extrémité sud de la bande de Gaza, a été rouvert mardi matin, après avoir été fermé pour permettre la démolition d’un tunnel d’attaque terroriste découvert sous le passage.

Environ 1000 camions avec des marchandises destinées à Gaza passent chaque jour par Kerem Shalom. La traversée est la principale route de transit dans la bande.

Samedi soir, des avions israéliens ont visé un tunnel creusé par le Hamas, qui reliait Gaza et l’Egypte et passait sous le passage de Kerem Shalom. C’est le troisième tunnel découvert et démoli par Israël ces derniers mois. Le 30 octobre, l’armée a fait exploser un tunnel d’attaque qui appartenait au groupe terroriste palestinien Jihad islamique soutenu par l’Iran, tuant 12 membres de l’organisation, ainsi que deux membres du Hamas. Le 10 décembre, les militaires ont démoli un second tunnel, celui-ci contrôlé par le Hamas.
Le dernier tunnel détruit, qui a été construit différemment de la plupart des tunnels de Gaza, débutait dans la ville de Rafah et aboutissait en Israël sous le passage de Kerem Shalom, par lequel des centaines de camions traversent chaque jour l’enclave côtière avec des marchandises israéliennes.
“Nous comprenons que ce tunnel appartient au Hamas”, a déclaré un porte-parole de l’armée israélienne.

“C’est une grave violation de la souveraineté d’Israël”, a déclaré le porte-parole dans un communiqué publié après la destruction, ajoutant que “le Hamas est responsable des conséquences et choisit de mettre en péril le bien-être des citoyens de Gaza”.
” Toute tentative de nuire aux citoyens israéliens ou à sa souveraineté se heurtera à la force et à la détermination. Tsahal continuera à agir pour contrecarrer les efforts des organisations terroristes sur le terrain, partout où cela est nécessaire “, a déclaré le porte-parole.

Le commandant de la brigade du sud, le colonel Kobi Heller, a déclaré que le fait de creuser un tunnel de terreur sous le seul terminal de marchandises est un exemple de la terreur du Hamas qui ne choisit pas la réhabilitation de la bande de Gaza. “L’objectif est de maintenir un passage ouvert et régulier des marchandises au profit des résidents de la bande de Gaza, et en même temps nous continuerons à agir pour mettre fin aux tunnels terroristes”.

Le chef d’état-major de l’armée, Gadi Eisenkot, a fait de la destruction du tunnel d’attaque des groupes terroristes palestiniens une priorité pour l’armée, à la suite de la guerre de Gaza en 2014, au cours de laquelle ces tunnels ont été largement utilisés par  le groupe terroriste Hamas.

Au cours de l’année écoulée, l’armée a construit une barrière souterraine autour de la bande de Gaza, destinée à bloquer les tentatives de pénétration en Israël.

 

Share.

About Author

Leave A Reply