Mardi, 11 août 2020 - 21 of Av, 5780

Un gouvernement d’union nationale sous peu en Israël après la décision de Benny Gantz de rejoindre Benjamin Netanyahou ”pour faire face à la situation sanitaire”

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Gantz a estimé que les dirigeants doivent prendre leurs responsabilités et participer à la lutte contre le coronavirus et pour l’avenir de l’économie israélienne, affirmant que sa porte ”reste ouverte à ses anciens partenaires”.

Face à la grave situation sanitaire, Benny Gantz a accepté de rejoindre le chef du Likoud Benjamin Netanyahou dans un gouvernement d’union nationale avec rotation du siège de Premier ministre.

Gantz a estimé que les dirigeants doivent prendre leurs responsabilités et participer à la lutte contre le coronavirus et pour l’avenir de l’économie israélienne, affirmant que sa porte ”reste ouverte à ses anciens partenaires”.

La décision de Benny Gantz a eu pour conséquence l’implosion du parti Bleu Blanc.  Deux autres dirigeants du parti, Yair Lapid et Moshe Yaalon, ont décidé de se retirer.

Netanyahou restera au pouvoir pendant 18 mois avant de laisser sa place à Gantz qui pour le moment gèrera le portefeuille de la Défense.

L’ancien chef de l’état major de Tsahal, Gaby Ashkenazy, devrait être aux commandes des Affaires Etrangères.

Naftali Bennett, co-leader de Yemina devrait retourner à l’éducation, un portefeuille qu’il a déjà exercé.

L’ancien maire de Jérusalem et député du Likoud, Nir Barkat, devrait être chargé des Finances. Quant à la Santé, il semble qu’elle restera entre les mains de Yaakov Litzman, le leader d’Agoudat Israël, l’un des partis ultra-orthodoxes.

Share.

About Author

Leave A Reply