Dimanche, 23 févr. 2020 - 28 of Shevat, 5780

Un parlementaire iranien : ‘La bombe nucléaire pour mettre Israël à sa place’

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

JERUSALEM/BRUXELLES (EJP)—Un parlementaire et religieux iranien Mohamed Nabavian a déclaré que l’Iran doit posséder la bombe nucléaire pour dissuader Israël.

‘’Nous n’aspirons pas à obtenir la bombe nucléaire, mais il est nécessaire de mettre Israël à sa place’’, a-t-il dit dans un discours cité par MEMRI, lInstitut de recherche des médias au Moyen-Orient.

Le site Tasnim iranien a cité Nabavian mais ensuite a supprimé son commentaire relatif à la nécessité pour l’Iran d’obtenir la bombe, selon MEMRI.

Nabavian a également révélé que le président iranien Hassan Rohani, aura une future rencontre avec l’administration américaine.

Le négociateur en chef iranien rencontrera jeudi et vendredi à Genève une responsable de l’Union européenne pour discuter de la date d’application de l’accord nucléaire entre Téhéran et les grandes puissances.

Les experts de l’Iran et des pays du groupe 5+1 (Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Russie, Chine et Allemagne) ont proposé en début d’année la date du 20 janvier pour appliquer l’accord de Genève sur un gel du programme nucléaire iranien pendant six mois. Cette date devait être approuvée par les responsables politiques des deux parties.

Le vice-ministre iranien des Affaires étrangères, Abbas Araghchi, a indiqué qu’il s’entretiendrait avec Helga Schmid, l’adjointe de la chef de la diplomatie de l’UE Catherine Ashton qui négocie au nom des grandes puissances, pour ‘’discuter de l’application de l’accord de Genève’’, signé le 24 novembre.

A l’issue de la réunion d’experts le 2 janvier, un responsable iranien avait souligné que ‘’deux ou trois questions de nature politique’’ devaient encore être réglées avant de mettre l’accord en application.

L’accord de Genève prévoit entre autres qu’il n’y aura pas de nouvelles sanctions contre l’Iran durant une période intérimaire de six mois pendant laquelle Téhéran a accepté de geler le développement de ses activités nucléaires sensibles.

L’objectif est de trouver un accord définitif avec l’Iran, soupçonné de chercher à se doter de l’arme atomique sous couvert de programme nucléaire civil.

Share.

About Author

Leave A Reply