Lundi, 19 août 2019 - 18 of Av, 5779

Deux agressions antisémites en moins d’une semaine à Toronto

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Par JNS

Deux garçons juifs portant une kippa ont été agressés à Toronto samedi dernier lors d’une attaque qui semble être antisémite.

Les mineurs marchaient dans la banlieue de Thornhill lorsqu’une jeune personne non identifiée les a approchés et les a harcelés verbalement, avant de donner un coup de poing au visage à l’un d’eux. Le suspect les a suivis alors qu’ils cherchaient à quitter les lieux.

‘’C’est un incident extrêmement grave et nous espérons que les forces de l’ordre lui accorderont toute l’attention qu’il mérite’’, a déclaré le directeur général de B’nai Brith Canada, Michael Mostyn, dans un communiqué. ‘’Il est inconcevable que les familles juives aient peur d’envoyer leurs enfants au parc, dans un quartier très juif, le jour du Shabbat’’.

La police enquête sur l’incident considéré comme un crime motivé par la haine.

L’incident s’est produit moins d’une semaine après un incident similaire à Montréal, où un chauffeur de taxi a attaqué un homme juif portant une kippa qui attendait que le taxi bouge et dégage l’entrée du garage souterrain d’un immeuble. Le chauffeur a crié: ‘’Je ne bougerai pas pour les Juifs fous’’.

“Il s’agit d’un crime de haine antisémite choquant, dans lequel quelqu’un aurait pu être gravement blessé ou même tué”, a déclaré Michaerl Mostyn au journal The Montreal Gazette. Le chauffeur a été renvoyé par son employeur, a indiqué le journal.

‘’Nous ne tolérons pas l’agression, l’antisémitisme et le racisme’’, a déclaré le président de la compagnie.

L’incident, filmé en caméra, fait l’objet d’une enquête pour crime de haine.

Les Juifs constituent le groupe minoritaire le plus ciblé en matière de crimes de haine au Canada, malgré une baisse de 4% par rapport à l’année précédente.

Selon B’nai Brith Canada, 2 041 incidents antisémites ont été rapportés dans le pays en 2018.

Share.

About Author

Leave A Reply