Samedi, 28 janv. 2023 - 6 of Shevat, 5783

Après sa visite à Bahreïn, le président Herzog rencontre Mohammed bin Zayed à Abou Dhabi

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

“Les accords d’Abraham constituent un consensus national dans l’État d’Israël, pour tous les partis et pour toutes les factions de la politique israélienne”, a déclaré le président Herzog.

“Merci beaucoup, Monsieur le Président, d’être revenu une nouvelle fois dans votre seconde maison”, a déclaré le président des Émirats arabes unis, le cheikh Mohammed bin Zayed.

Après avoir visité Bahreïn, le président israélien Isaac Herzog a rencontré lundi le président des Émirats arabes unis, le cheikh Mohammed bin Zayed Al Nahyan, à sa résidence privée d’Abou Dhabi.

Il s’agit de leur quatrième rencontre depuis que M. Herzog a pris ses fonctions en juillet 2021. La dernière visite de M. Herzog aux Émirats arabes unis remonte au mois de mai, lorsqu’il s’était rendu dans ce pays du Golfe pour présenter ses condoléances à l’occasion du décès de l’ancien dirigeant Cheikh Khalifa bin Zayed Al Nahyan.

Au début de leur rencontre, le président israélien a déclaré : “C’est un grand honneur et un plaisir d’être ici, d’être votre invité et de vous rencontrer. Les Émirats arabes unis sont une cheville ouvrière majeure du mouvement vers la paix dans la région. Les Accords d’Abraham sont un consensus national dans l’Etat d’Israël, pour tous les partis et pour toutes les factions de la politique israélienne.”

“Après deux ans des Accords d’Abraham, où nous avons pris un si beau départ, nous devons maintenant atteindre l’altitude de croisière, c’est-à-dire améliorer encore plus la relation, la renforcer et amener davantage de nations à adhérer aux Accords d’Abraham. Merci beaucoup pour votre hospitalité”, a-t-il ajouté.

Le président des Émirats arabes unis a répondu : “Merci beaucoup, Monsieur le Président, d’être revenu dans votre seconde maison. Cela signifie vraiment beaucoup pour nous. Il s’agit d’une nouvelle relation et nous essayons de construire un pont très solide entre nos deux pays, et je pense que nous avons construit un pont très solide dont nous sommes tous deux fiers. Les accords d’Abraham atteignent leurs objectifs, nous en sommes donc très fiers.”

Dans la capitale des Émirats arabes unis, Herzog a pris la parole lors du débat spatial d’Abu Dhabi, un forum sur l’exploration spatiale auquel participait le Premier ministre indien Narendra Modi.

“Alors que l’humanité contemple les étoiles, je souhaite ramener cette discussion sur terre, car je crois que la plus grande promesse de l’exploration spatiale ne réside pas seulement dans les découvertes sur des planètes lointaines, mais aussi dans la redécouverte de notre potentiel de collaboration ici, sur la planète bleue que nous appelons notre maison”, a-t-il déclaré.

Allons de l’avant et vers le haut, non pas avec la compétition d’une guerre froide, mais avec la coopération de notre paix chaleureuse. Exploitons la puissance de l’espace pour la promesse de la Terre. Regardons les cieux en gardant les yeux fixés sur notre planète. Ensemble, nous pouvons porter l’exploration spatiale vers de nouveaux sommets et sauver notre planète de nouvelles profondeurs. Aujourd’hui, nous pouvons dire : Le ciel n’est que la limite inférieure !” a ajouté Herzog.

Dimanche, M. Herzog est devenu le premier chef d’État israélien à effectuer une visite officielle à Bahreïn.

Il a été accueilli à Manama par le ministre bahreïni des Affaires étrangères, Abdullatif bin Rashid Al Zayani, et l’ambassadeur en Israël, Khaled Yousif Al Jalahma. Le président israélien a ensuite été salué par le roi Hamad bin Isa Al Khalifa au palais Al-Qudaibiya.

“C’est un grand moment et je suis extrêmement honoré d’être ici au Royaume de Bahreïn. Vous êtes à l’avant-garde de l’histoire de la région, où juifs et musulmans peuvent vivre ensemble, fils d’Abraham, et avancer en paix”, a déclaré M. Herzog.

Il a également participé à un forum avec le prince héritier de Bahreïn Salman bin Hamad Al Khalifa, également premier ministre du pays, au Conseil de développement économique de Bahreïn.

“Les accords d’Abraham ont libéré une énergie qui existait au fond mais qui devait être concrétisée entre les nations, et nous nous sentons vraiment dans la famille. Nous avons vraiment l’impression de rencontrer nos cousins, nos frères et nos sœurs”, a déclaré M. Herzog, ajoutant : “J’apporte un message de bonne volonté et de félicitations du peuple d’Israël au peuple de Bahreïn, dans l’espoir de créer davantage de contacts commerciaux et d’autres relations dans tous les domaines de la vie, afin que nous puissions montrer à toute la région pourquoi la paix est si importante.”

Le ministre bahreïni des Affaires étrangères, Abdul Latef Al Zayani, a déclaré dimanche que Manama était “vraiment impatient” de travailler avec le Premier ministre israélien désigné, Benjamin Netanyahu, et son futur gouvernement.

M. Zayani et M. Netanyahu sont tous deux signataires des accords d’Abraham, qui ont normalisé les relations entre Bahreïn et Israël en septembre 2020.

Le ministre bahreini a noté que Manama souhaitait “continuer à travailler sur les réalisations réussies” avec Israël, et a souligné sa conviction que M. Netanyahu croit en la paix, selon les médias israéliens.

 

Share.

About Author

Leave A Reply