Vendredi, 10 juil. 2020 - 18 of Tammuz, 5780

Des graffitis antisémites sur les murs d’une synagogue de Los Angeles dans le cadre des émeutes après la mort de George Floyd à Minneapolis

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Des graffitis antisémites sur les murs d’une synagogue de Los Angeles dans le cadre des émeutes qui se sont produites dans la ville après la mort de George Floyd à Minneapolis

 Une synagogue de Los Angeles a été vandalisée avec des graffitis sur ses murs indiquant ”Palestine libre” et ”f – Israël” alors que la ville faisait face à de violentes émeutes et à des pillages après la mort de George Floyd à Minneapolis.

La synagogue Beth Israel est située dans le district de Fairfax. Ce n’est pas la première fois qu’elle est visée par des ce genre de slogans antisémites.

Le Centre Simon Wiesenthal a déclaré que les graffitis avaient été réalisés sous couvert des manifestations en cours, les qualifiant d”’antisémitisme pur et simple”.

”Il est déplorable que certains manifestants de Los Angeles aient eu recours aujourd’hui à la violence et au vandalisme. Malheureusement, leur opportunisme destructeur comprenait la dégradation de la Congrégation Beth Israel, l’une des plus anciennes synagogues de Los Angeles et le foyer spirituel de nombreux survivants de l’Holocauste au fil des ans. Les épithètes gribouillées sur le mur de la synagogue ne font rien pour faire avancer la cause de la paix ou de la justice, ici ou à l’étranger”, a déclaré la branche locale de l’American Jewish Committe.

Les protestations se poursuivent dans plusieurs villes du pays depuis la mort de George Floyd, 46 ans, après avoir été arrêté par un policier blanc de Minneapolis, qui a appuyé son genou sur le cou de Floyd pendant près de neuf minutes, provoquant l’asphyxie. L’officier, Derek Chauvin, a été arrêté vendredi et accusé de meurtre au troisième degré.

 

Share.

About Author

Leave A Reply