Samedi, 28 janv. 2023 - 6 of Shevat, 5783

Une ménorah de glace brisée dans un centre Chabad de l’Upper East Side

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

L’éclatement de la ménorah de Hanoukka située à l’angle de la 93e rue et de la 2e avenue est la deuxième attaque perpétrée dans le même centre

Par JNS

La ménorah sculptée dans la glace commandée par le centre Chabad Israël de l’Upper East Side (UES) a été brisée lors d’une attaque antisémite apparente mercredi soir. Cet incident fait suite à un précédent acte de vandalisme qui a eu lieu dans le même centre en octobre pendant la fête de Souccot.

“Il s’agit sans aucun doute d’un acte malveillant et intentionnel”, a déclaré le rabbin Uriel Vigler, qui dirige le centre Chabad Israël de l’UES, dans une déclaration à la page Instagram @Jews_of_NY. “La glace a été brisée des deux côtés. À Souccot aussi, nous avons été confrontés à ce genre de haine lorsque notre soukah a été vandalisée.”

Avant cet incident, la soukkah du centre avait été vandalisée pendant la nuit, un samedi juste avant le début de Souccot. Des images vidéo montraient une personne urinant sur la sukkah avant de la défoncer à coups de pied. Le vandalisme a pris fin lorsqu’un New-Yorkais héroïque non identifié est intervenu.

“À Hanoukka, les Juifs allument la ménorah à dessein la nuit afin de répandre la lumière, car un peu de lumière suffit à dissiper l’obscurité”, poursuit le communiqué du rabbin, en référence au symbolisme de cette fête juive.

Plus tôt cette semaine, lors de la deuxième nuit de Hanoukka, les dirigeants de New York se sont exprimés contre l’antisémitisme lors de l’événement “Shine A Light”. Parmi les orateurs figuraient la gouverneure de New York, Kathy Hochul, la procureure générale de New York, Letitia James, le PDG du Conseil des relations de la communauté juive de New York, Gideon Taylor, et le PDG de l’UJA-Federation of New York, Eric Goldstein.

“L’endroit le plus sombre en ce moment est dans le cœur et l’âme de certains individus qui perpétuent l’antisémitisme et font du mal aux personnes que je représente, avec des mots, des actions physiques, des agressions, des messages sur les médias sociaux”, a déclaré Hochul lors de l’événement, ajoutant qu’elle considère ces actions comme une attaque contre elle et tous les New-Yorkais.

Vigler a conclu en disant que “les forces de la haine ne seront jamais victorieuses” et que le centre Chabad allumera toujours la menorah “et priera pour que la lumière l’emporte sur l’obscurité comme cela a toujours été le cas pour le peuple juif.”

Share.

About Author

Leave A Reply