Mardi, 31 mars 2020 - 6 of Nisan, 5780

Enquête dans 16 pays européens: un cinquième des personnes interrogées estiment qu’un ‘’réseau juif secret’’ influence et contrôle tout

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Un cinquième des 16.000 personnes interrogées dans 16 pays d’Europe ont le sentiment qu’un ‘’réseau secret’’ de juifs influence la politique et les affaires économiques mondiales.

Les premiers résultats de cette enquête ont été présentés récemment par la Ligue d’Action et de Protection (Action and Protection League, aPL), une organisation basée à Budapest qui s’occuped de surveiller l’antisémitisme à travers le continent et présente des programmes éducatifs pour lutter contre ce fléau, lors d’une conférence à Paris organisée par l’Association juive européenne (EJA).

La même tendance coïncide avec l’affirmation selon laquelle les Juifs ‘’utiliseraient l’Holocauste pour leurs propres besoins’’.

L’enquête, qui sera présentée dans son intégralité plus tard cette année, a été réalisée en décembre notamment en Allemagne, l’Autriche, la Belgique, la République tchèque, la France, la Grande-Bretagne, la Pologne.

Autres résultats: un quart des personnes interrogées ont déclaré que la politique israélienne leur faisaient comprendre pourquoi certaines personnes détestaient les Juifs. Plus d’un quart des répondants ont convenu qu’Israël était impliqué dans des actes de légitime défense contre ses ennemis. Plus d’un tiers étaient d’accord avec la remarque que lors de l’Holocauste, les gens de leurs pays ont souffert au moins autant que les Juifs.

Dans chacun des pays étudiés, un groupe de 1.000 adultes a été confronté à 45 questions ou déclarations sur Israël et les Juifs.

Le rabbin Shlomo Koves, président de l’APL a déclaré que son groupe travaille toujours sur une ventilation des résultats dans chaque pays, mais que cela est compliqué ‘’par les défis du processus de collecte’’, notant la difficulté de trouver des sondeurs prêts à se rendre dans les quartiers pauvres de Paris et Bruxelles.

Share.

About Author

Leave A Reply