Jeudi, 28 oct. 2021 - 22 of Heshvan, 5782

Le ministre israélien des Affaires étrangères Lapid inaugure l’ambassade d’Israël à Bahreïn

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Yair Lapid a déclaré que la bataille mondiale d’aujourd’hui était entre “une culture de la vie, contre une culture de la mort et de la destruction”. “Avec nos amis du Golfe, nous sommes à la tête d’une courageuse coalition de modérés”, a-t-il ajouté. “Une coalition qui regarde vers l’avenir et crée un futur prospère de stabilité et de tolérance.”

Le ministre israélien des Affaires étrangères Yair Lapid a inauguré jeudi l’ambassade d’Israël à Manama, capitale de Bahreïn.

“L’inauguration de l’ambassade symbolise notre coopération politique. Nous avons convenu que d’ici la fin de l’année, Bahreïn ouvrira son ambassade en Israël”, a déclaré Lapid en présence de son homologue bahreïni Abdullatif al-Zayani.

Le bureau de M. Lapid a indiqué que lui et son homologue bahreïni ont signé des accords de coopération dans les domaines de la médecine, des soins de santé, des sports et de la conservation de l’eau et de l’environnement.

Lors d’une conférence de presse conjointe avec al-Zayani, Lapid a déclaré: “La lutte mondiale aujourd’hui n’est pas entre la droite et la gauche, ni entre le judaïsme et l’islam ou le christianisme. La lutte mondiale est entre les modérés et les extrêmes. Entre une culture de la vie, contre une culture de la destruction et de la mort. Aujourd’hui, avec tous nos amis du Golfe, nous sommes à la tête d’une coalition courageuse de modérés qui regardent vers l’avenir pour créer un futur prospère de stabilité et de tolérance. Nous vivons dans une réalité mondiale dans laquelle ceux qui sont reclus vont disparaître. Ceux qui coopèrent dirigeront à la fois le monde et le Moyen-Orient.”

“Votre visite s’appuie sur les progrès considérables que nous avons déjà accomplis … et souligne une fois de plus notre volonté commune de répandre la paix, la stabilité et la coopération dans tout le Moyen-Orient et de parvenir à une sécurité et une prospérité véritables et durables pour ses peuples”, a déclaré al-Zayani.

Au cours de sa visite à Manama, M. Lapid a également rencontré le roi de Bahreïn, Hamad bin Isa Al-Khalifa, dans ce qui, selon les médias israéliens, était la première rencontre publique d’un monarque du Golfe avec un responsable israélien.

“Le leadership et l’inspiration du roi ont conduit à une véritable coopération, et cette réunion fixe le cap pour l’avenir de nos relations”, a déclaré Lapid lors de la réunion.

Par ailleurs, le premier vol commercial entre Manama et Tel Aviv a également décollé pour Israël jeudi matin, peu après l’atterrissage de Lapid à Bahreïn.

Le premier vol commercial direct de Gulf Air en provenance de Bahreïn a atterri jeudi à Tel Aviv.Israël

Eitan Na’eh, diplomate de longue date, a été choisi pour occuper le poste d’ambassadeur d’Israël à Manama. La nomination d’Eitan Na’eh – qui est toujours en poste comme envoyé aux Émirats arabes unis en attendant sa confirmation.

Le premier ambassadeur bahreïni en Israël, Khaled Yousef al-Jalahmah, a officiellement présenté ses lettres de créance au président Isaac Herzog au début du mois.

Les Émirats arabes unis, Bahreïn et le Maroc sont devenus il y a un an les premiers États arabes depuis des décennies à normaliser leurs relations avec Israël dans le cadre des négociations des accords d’Abraham menées par l’ancien président américain Donald Trump.

Israël avait auparavant signé des traités de paix avec l’Égypte voisine en 1979 et la Jordanie en 1994.

Share.

About Author

Leave A Reply