Mardi, 19 mars 2019 - 12 of Adar II, 5779

Le New York Times dit se décrédibiliser en omettant de mentionner le passé terroriste de Marwan Barghouti en publiant sa ‘lettre ouverte’

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

NEW YORK (EJP) — Le New York Times a exprimé des regrets après avoir publié une ''lettre ouverte'' du terroriste palestinien Marwan Barghouti sans avoir mentionné qu’il avait été condamné à plusieurs peines de prison à vie pour le meurtre de plusieurs Israéliens. Une omission dénoncée par les dirigeants israéliens et des organisations juives.

Dans une note ajoutée à l’article de Barghouti, l'éditeur public du journal Liza Spayd s'est excusé d'avoir omis d'identifier Barghouti comme un meurtrier d’Israéliens et comme membre d'une organisation terroriste. "Je ne vois pas de raisons de lésiner sur ce sujet, alors que le fait de ne pas le faire risque la crédibilité des pages d’opinion’’,  a-t-elle écrit dans sa note intitulée "Un auteur d’article d’opinion omet ses crimes et le Times le fait également’’.

Dans la lettre ouverte parue dans le Times Barghouti explique pourquoi il a voulu lancer une grève de la faim massive chez les prisonniers palestiniens, mouvement dont il a pris la tête, comme un ‘’leader et parlementaire palestinien ‘’

 ‘’Cet article a expliqué la peine d'emprisonnement de l'auteur mais a négligé de fournir un contexte suffisant en déclarant les infractions dont il a été condamné. Il s'agissait de cinq chefs d'accusation de meurtre et d'appartenance à une organisation terroriste’’, explique la note.

Barghouthi est l’ancien chef du Tanzim, l’aile armée du Fatah, et le fondateur de la Brigade des martyrs Al-Aqsa, un groupe terroriste du Fatah. Il a été condamné en 2004 après avoir été reconnu coupable de cinq chefs d’inculpation de meurtre et d’une tentative de meurtre, et pour son implication et ses responsabilités dans quatre autres attentats terroristes.

Dans une lettre ouverte publiée dans le Times of Israël, le dirigeant du parti Yesh Atid, Yair Lapid, a dénoncé ce qu’il a qualifié de ‘’ tromperie intentionnelle’’ de ses lecteurs de la part du New York Times en omettant de mentionner le passé de Barghouthi.

‘’ Tous ceux qui liront cette page d’opinion sans connaissance préalable des faits arriveront à la conclusion que Barghouthi est un soldat de la liberté emprisonné pour ses points de vue. Rien n’est plus éloigné de la vérité. Ce qui manque dans cette lettre ouverte, c’est que Marwan Barghouthi est un assassin’’, écrit Lapid.

Share.

About Author

Leave A Reply