Mardi, 12 nov. 2019 - 14 of Heshvan, 5780

Le nouveau président colombien est appelé à inverser la décision de son prédécesseur de reconnaître un ‘Etat palestinien’

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

BOGOTA — “Cette décision est en totale contradiction avec les bonnes relations entre Israël et la Colombie et les liens étroits entre le Premier ministre Netanyahou et le nouveau président de la Colombie, Ivan Duque”, a déclaré l’ambassade d’Israël à Bogota dans un communiqué en réaction à l’annonce par le gouvernement du président colombien sortant, Juan Manuel Santos, de la reconnaissance d’un ‘’Etat palestinien’’.

“Quand nous avons de bonnes relations, nous nous attendons à être avertis des décisions comme celle-ci ou des changements de politique, alors nous avons été très surpris”, a déclaré l’ambassade.

La décision de reconnaître “la Palestine” a été prise le 3 août mais le changement de politique n’a été annoncé que le 8 août, après l’inauguration du nouveau gouvernement d’Ivan Duque.

“Je voudrais vous informer qu’au nom du gouvernement colombien, le président Juan Manuel Santos a décidé de reconnaître la Palestine comme un Etat libre, indépendant et souverain”, a déclaré une lettre du président sortant.

“Tout comme le peuple palestinien a le droit de constituer un Etat indépendant, Israël a le droit de vivre en paix avec ses voisins”, a indiqué la lettre.

Le nouveau ministre des Affaires étrangères, Carlos Holmes Trujillo, a déclaré: “Compte tenu des éventuelles omissions qui pourraient découler de la manière dont cette décision a été prise par le président sortant, le gouvernement examinera attentivement les conséquences et agira conformément au droit international. ”

La semaine dernière, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou, a annulé un voyage programmé en Colombie à la dernière minute, affirmant qu’il souhaitait superviser les développements dans le sud d’Israël en temps réel. Il devait assister à l’inauguration du président Ivan Duque et avoir des rencontres avec plusieurs dirigeants latino-américains.

Duque a déclaré qu’il souhaitait améliorer les relations de son pays avec Israël et a même envisagé de déplacer son ambassade à Jérusalem.

Le président de l’Organisation sioniste d’Amérique (ZOA), Morton A. Klein, a  exhorté la communauté juive à “appeler et écrire à l’ambassade et au consulat colombiens aux États-Unis pour les inciter à annuler la décision de dernière minute de reconnaître un Etat palestinien terroriste’’.

Share.

About Author

Leave A Reply