Mardi, 19 mars 2019 - 12 of Adar II, 5779

Le Premier ministre hongrois Viktor Orban va effectuer sa première visite en Israël

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +
JERUSALEM – Le Premier ministre hongrois Viktor Orban se rendra en Israël du 18 au 20 juillet.
Il s’agira de sa première visite en Israël en tant que chef du gouvernment hongrois.

La semaine dernière, le premier ministre hongrois s’est entretenu avec le conseiller israélien à la sécurité nationale, Meir Ben-Shabbat, à Budapest, dans le cadre d’une réunion des conseillers en sécurité du groupe de Visegrad et d’Israël. Les discussions ont porté sur les défis de sécurité en Europe et au Moyen-Orient et sur la prochaine visite d’Orban. . Le groupe de Visegrad comprend la Hongrie, la Pologne, la Slovaquie et la République tchèque.

Parmi les États membres de l’UE, la Hongrie s’est toujours abstenue plutôt que de voter contre Israël. Le pays s‘est abstenu en décembre lors du vote de l’Assemblée générale des Nations Unies condamnant les États-Unis pour avoir déplacé son ambassade à Jérusalem; en mai, lorsque la Commission des droits de l’homme des Nations unies a voté la création d’une commission d’enquête sur les violences le long de la frontière de Gaza; et plus tôt ce mois-ci, lorsque l’Assemblée générale des Nations Unies a condamné la violence à Gaza et a adopté une résolution appellant à la protection de la population civile palestinienne.

La semaine dernière, Yair Lapid, leader du parti d’opposition Yesh Atid et  Tamar Zandberg, présidente de  Meretz, ont tous deux appelé le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou à ne pas recevoir Orban.
“Viktor Orban ne devrait pas visiter Israël”, a déclaré Lapid lors d’une interview à la radio. “Orban est l’homme qui a dit que Miklos Horthy [le chef hongrois de la Seconde Guerre mondiale allié aux Nazis]est un grand chef et qu’il [Horthy] a assassiné mes grands-parents en Hongrie.
En 2015, Orban a reconnu le rôle de son pays dans l’Holocauste -, affirmant que de nombreux Hongrois avaient fait le mauvais choix en aidant les Nazis à envoyer les Juifs vers les camps de la mort.
Quand Orban a été réélu Premier ministre en avril dernier, une organisation juive européenne l’a félicité pour sa réélection et lui a demandé de continuer à défendre les droits des Juifs et à soutenir Israël.
“Vous avez été un ardent défenseur d’Israël sur la scène mondiale, récemment contre les vents dominants de l’UE et en appuyant la décision de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël”, a écrit le rabbin Menachem Margolin, chef de l’Association juive européenne (EJA) , dans une lettre à Orban. “Tant que vous continuerez à montrer la voie à suivre pour défendre et défendre les droits des Juifs, vous continuerez à bénéficier de notre soutien”, a-t-il ajouté.
Share.

About Author

Leave A Reply