Samedi, 28 janv. 2023 - 6 of Shevat, 5783

Le président israélien Herzog rencontre la communauté juive de Bahreïn

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

La communauté juive de Manama, capitale du Bahreïn, est autochtone. Elle est fondée sur l’immigration au Bahreïn au début des années 1880, principalement en provenance d’Irak, d’Iran et du Koweït. Quelques dizaines de Juifs vivent à Bahreïn.

Le président israélien Isaac Herzog a rencontré dimanche des représentants de la communauté juive de Bahreïn, dans le cadre de sa visite dans le pays des goélands, la première d’un chef d’Etat israélien.

Parmi ces représentants figuraient Eitan Naeh, ambassadeur d’Israël à Bahreïn, Ebrahim Nonoo, président du conseil d’administration de la synagogue locale, qui est reconnu par les autorités comme le représentant de la communauté juive, Houda Nonoo, ancienne ambassadrice de Bahreïn aux États-Unis, et première juive à occuper ce poste, Aby Nonoo, femme d’affaires, Nancy Khedouri, membre du conseil de la Shura bahreïnie et représentante de Bahreïn au Congrès juif mondial.

Herzog a déclaré : “Je suis très ému d’être ici. C’est vraiment un événement historique que de venir rendre visite à la communauté juive de Bahreïn, alors que nous jouissons d’une paix incroyable et de relations merveilleuses avec Sa Majesté le roi. Nous avons tous passé du temps ensemble au déjeuner et vous pouvez voir la grande affection et le respect entre les dirigeants et nos nations… Une chose qui est apparue dans notre discussion est l’immense respect du roi et de sa famille pour la communauté juive de Bahreïn.”

La communauté juive de Manama est autochtone. Elle est fondée sur l’immigration à Bahreïn au début des années 1880, principalement en provenance d’Irak, d’Iran et du Koweït. Quelques dizaines de Juifs vivent à Bahreïn. La plupart des membres de la communauté sont âgés, et la plupart des jeunes sont partis.

Au début de la réunion, la communauté a offert au président trois cadeaux à valeur historique : un livre de prières Farhi avec une traduction en arabe, un livre détaillant l’histoire de la communauté juive de Bahreïn et une copie du permis d’établir la synagogue locale en 1931.

Le Times of Israel a noté que la communauté a pu former un minyan pour les services de Shabbat avec l’aide de deux rabbins Chabad en visite et de membres de la cinquième flotte américaine stationnée dans le royaume insulaire.

Share.

About Author

Leave A Reply