Lundi, 15 juil. 2019 - 12 of Tammuz, 5779

Le président philippin Duterte en Israël pour renforcer les liens entre les deux pays

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Par JNS
Le président des Philippines, Rodrigo Duterte, est arrivé dimanche en Israël pour une visite de quatre jours afin de célébrer les relations entre son pays et l’État juif.

Duterte est le premier président des Philippines à se rendre en Israël depuis l’établissement des relations diplomatiques en 1958.

Il doit commémorer le 80e anniversaire de l’admission par son pays de quelque 1 300 réfugiés juifs d’Europe au début de la Seconde Guerre mondiale avec un dépôt de gerbes au Musée commémoratif de l’Holocauste de Yad Vashem, le 70e anniversaire de l’appui des Philippines au plan de partage des Nations Unies de 1947, seul État de l’Asie du Sud-Est à soutenir la création de l’État d’Israël; et un événement marquant le soixantième anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre les Philippines et Israël.

Selon le ministère israélien des Affaires étrangères, le président Duterte est accueilli en tant que représentant d’un pays avec lequel Israël bénéficie d’une ‘’coopération solide’’ en matière de sécurité et de lutte contre le terrorisme, le tourisme, les investissements, l’énergie.

Les Philippines ont maintenu ce qui a été perçu comme une position pro-israélienne sur la scène internationale, s’abstenant dans plusieurs votes liés à Israël à l’ONU et achetant 21 millions de dollars de systèmes radar et antichars des industries militaires israéliennes.

Duterte est accompgné de plusieurs minuistres (défense, affaires étrangères, commerce et industrie, agriculture, sécurité intérieure, travail et emploi,  science et technologie, tourisme et transports).

Lors de sa visite, il sera question du transfert de l’ambassade des Philippines à Jérusalem, d’un vol direct de Manille à Tel Aviv susceptible de survoler l’espace aérien saoudien et un accord pour réglementer l’emploi d’environ 28 000 travailleurs philippins. Un accord qui protégerait les droits des travailleurs, garantirait un traitement juste et équitable et réduirait les frais de scolarité des travailleurs.

Duterte est considéré comme un leader très controversé, qui a déclenché l’indignation avec une déclaration suggérant que le viol continuerait tant qu’il y aurait de belles femmes, ainsi qu’une déclaration précédente dans laquelle il avait comparé  son combat contre la drogue à la guerre d’Hitler contre les Juifs , une remarque pour laquelle il avait ensuite présenté ses excuses.

 

Share.

About Author

Leave A Reply