Dimanche, 15 déc. 2019 - 17 of Kislev, 5780

Netanyahou s’attend à ce que l’ambassade US soit transférée à Jérusalem d’ici un an

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +
JERUSALEM / BRUXELLES – Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a déclaré qu’il s’attendait à ce que l’ambassade américaine soit transférée de Tel Aviv à Jérusalem d’ici un an.
Le Premier ministre, actuellement en visite en Inde, a déclaré aux journalistes sur un vol de Delhi à Gujarat: “Ma solide évaluation est que cela ira beaucoup plus vite que vous ne le pensez: d’ici un an”.
Le mois dernier, le secrétaire d’Etat américain Rex Tillerson affirmait que le transfert de l’ambassade à Jérusalem prendrait probablement au moins trois ans, voire plus. “Cela ne va pas se passer tout de suite”, a-t-il déclaré dans un discours au département d’Etat rapporté par le New York Times. “Probablement pas plus tôt que trois ans, et c’est assez ambitieux.”

Trump a promis de déplacer l’ambassade américaine de Tel Aviv à Jérusalem dans un discours prononcé le 6 décembre à la Maison Blanche dans lequel il a également officiellement reconnu la ville comme la capitale d’Israël.  

La décision controversée de Trump a suscité des protestations dans certains pays et a été rejetée dans une résolution non contraignante de l’Assemblée générale des Nations Unies. La reconnaissance a été bien accueillie en Israël et, depuis, le Guatemala a annoncé qu’il suivrait les Etats-Unis en déplaçant son ambassade dans la ville.

L’Union européenne a exprimé son inquiétude face à la décision américaine prise le mois dernier lors de la visite de Netanyahu à Bruxelles.
La responsable des affaires étrangères de l’UE, Federica Mogherini, a carrément rejeté la suggestion de Netanyahou selon laquelle les pays européens suivraient les États-Unis en reconnaissant Jérusalem comme la capitale d’Israël.
“Je sais que le Premier ministre Netanyahu a mentionné à plusieurs reprises qu’il s’attendait à ce que d’autres pays suivent la décision du président Trump de déplacer l’ambassade à Jérusalem”, a déclaré M. Mogherini à la suite d’une réunion des 28 ministres des Affaires étrangères.

“Il peut garder ses attentes pour les autres, parce que du côté des États membres de l’Union européenne, cette initiative ne viendra pas”, a-t-elle déclaré en soulignant l’unité derrière la position de l’UE sur Jérusalem et le processus de paix au Moyen-Orient.

Federica Mogherini a dit qu’il n’y aurait aucun changement à la position de l’UE sur Jérusalem. Mogherini et les ministres des Affaires étrangères de l’UE vont rencontrer le président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas et débattre du processus de paix au Moyen-Orient lundi prochain à Bruxelles
Share.

About Author

Leave A Reply