Jeudi, 28 oct. 2021 - 22 of Heshvan, 5782

Résolution bipartisane au Sénat américain demande à l’UE de désigner Hezbollah dans son intégralité comme organisation terroriste

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

“Alors que le Hezbollah est confronté à la pression financière des sanctions américaines, l’organisation s’appuie de plus en plus sur les réseaux de recrutement et de collecte de fonds en Europe pour survivre. Comme il le fait dans le monde entier – du Moyen-Orient à l’Amérique latine – le Hezbollah se livre à des activités illicites en Europe depuis des années”, a déclaré la sénatrice Jacky Rosen.

Deux membres du Sénat américain,  Jacky Rosen (D-NV) et Marsha Blackburn (R-TN) ont introduit une résolution bipartisane exhortant l’Union européenne à désigner le Hezbollah dans son intégralité comme une organisation terroriste.

La législation vise à encourager l’UE à désigner à la fois ses ailes militaires et politiques comme des entités terroristes. Actuellement, l’UE n’inclut que l’aile militaire du Hezbollah dans sa liste d’organisations terroristes sanctionnées.

Les membres de la Chambre des Représentants Ted Deutch (D-Fla.) et Gus Bilirakis (R-Fla.) ont présenté une législation similaire à la Chambre des représentants au cours de l’été.

Les États-Unis ne font aucune distinction entre ses branches et incluent le Hezbollah dans son intégralité sur la liste américaine des organisations terroristes étrangères.

Plusieurs États membres de l’UE reconnaissent également l’ensemble du Hezbollah comme un groupe terroriste, notamment l’Autriche, la République tchèque, l’Estonie, l’Allemagne, la Lituanie, les Pays-Bas et la Slovénie.

“Alors que le Hezbollah est confronté à la pression financière des sanctions américaines, l’organisation s’appuie de plus en plus sur les réseaux de recrutement et de collecte de fonds en Europe pour survivre. Comme il le fait dans le monde entier – du Moyen-Orient à l’Amérique latine – le Hezbollah se livre à des activités illicites en Europe depuis des années”, a déclaré la sénatrice Jacky Rosen lors d’une séance d’information virtuelle avec la sénatrice Blackburn, le député européen Antonio López-Istúriz du Parti populaire européen (PPE), ainsi que le Dr Hans-Jacob Schindler, un expert allemand de la lutte contre le terrorisme.

La séance d’information, animée par la European Jewish Association, a porté sur la menace que représente le Hezbollah et ses activités malveillantes en Europe, ainsi que sur les moyens d’approfondir la coopération transatlantique pour contrer l’organisation terroriste.

“Le Hezbollah est une organisation terroriste brutale, notoirement connue pour ses activités dans tout le Moyen-Orient”, a déclaré la sénatrice Blackburn. “Cependant, il tire à la fois un soutien financier et une légitimité politique de toutes les régions du monde. L’Union européenne ne peut pas permettre aux terroristes en les autorisant à participer à la diplomatie. Chaque nation de l’UE doit suivre l’exemple de la Slovénie et désigner le Hezbollah comme les terroristes qu’ils ont prouvé être.”

La Slovénie assure actuellement la présidence du Conseil des ministres de l’UE.

L’eurodéputé espagnol Antonio López-Istúriz, qui est membre de la commission des affaires étrangères du parlement influent et préside la délégation du Parlement européen pour les relations avec Israël, a noté la récente résolution sans précédent du Parlement européen sur le rôle négatif du Hezbollah dans la crise au Liban qui, selon lui, ”est un pas dans la bonne direction”, ajoutant toutefois qu’un leadership européen décisif était nécessaire.

“C’est une fiction politique de suggérer que les ailes politiques et militaires du Hezbollah sont des entités séparées et distinctes. Et pourtant, cette fiction persiste. De plus en plus d’États membres y mettent fin et désignent le groupe terroriste comme une seule entité”, a-t-il déclaré.

”Si les institutions européennes veulent être prises au sérieux au niveau mondial, elles doivent prendre les devants sur cette question, mettre fin à tout opportunisme politique et désigner le Hezbollah pour ce qu’il est : une organisation criminelle et terroriste. Toute autre attitude lui confère une crédibilité honteuse, une crédibilité qui insulte la mémoire de ses nombreuses victimes à Burgas et dans le monde”, a-t-il ajouté, en référence à l’attaque terroriste à l’aéroport de Burgas, en Bulgarie, qui a tué cinq touristes israéliens et leur chauffeur de bus en 2012.

Au cours du briefing, Hans Jacob Schindler a cité des exemples d’activités criminelles du Hezbollah en Europe, notamment le blanchiment d’argent, le trafic de drogue et le recrutement pour des activités terroristes. Il a suggéré une approche coordonnée, où tous les pays européens et les dirigeants des institutions européennes parleraient d’une seule voix pour désigner l’ensemble du Hezbollah comme un groupe terroriste. Ceci, a-t-il dit, enverrait un message clair que l’Europe n’est en aucun cas un refuge pour les groupes terroristes.

 

Share.

About Author

Leave A Reply