Mercredi, 28 sept. 2022 - 3 of Tishri, 5783

Un fonctionnaire de l’ONU évincé après avoir critiqué le Jihad islamique palestinien

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le chef du Bureau de l’ONU pour la coordination des affaires humanitaires dans l’Autorité palestinienne a été contraint de revenir sur sa condamnation des tirs de roquettes “aveugles” du Jihad islamique palestinien.

Par Damian Pachter, Israel Hayom via JNS

Une fonctionnaire des Nations Unies a été contrainte de démissionner de son poste de chef du Bureau de coordination des affaires humanitaires de l’Autorité palestinienne après avoir critiqué les tirs de roquettes du Jihad islamique palestinien sur Israël pendant l’opération “Breaking Dawn”.

Le 8 août, Sarah Muscroft a tweeté qu’elle était “soulagée” de voir un cessez-le-feu qui mettrait fin aux hostilités “ayant un impact tant sur les Palestiniens que sur les civils israéliens” et a condamné “les tirs de roquettes aveugles du Jihad islamique [palestinien]” qui “ont provoqué des représailles israéliennes.”
Le tweet de Muscroft indiquait que la sécurité des civils était “primordiale” et que le cessez-le-feu devait être respecté.

Ce tweet a suscité des critiques de la part de militants pro-palestiniens qui l’ont accusée de rejeter la responsabilité des hostilités, lancées par Israël pour prévenir une attaque terroriste majeure du Jihad en réponse à l’arrestation d’un de ses agents, sur les Palestiniens.

Mme Muscroft a répondu à ces critiques en supprimant son tweet, qu’elle a qualifié de “mal informé”, puis a supprimé l’ensemble de son compte Twitter. Muscroft a également présenté ses excuses pour son “mauvais jugement”.

Samedi, un porte-parole de l’OCHA a déclaré que Mme Muscroft avait été affectée à un nouveau rôle non

spécifié.
Un responsable diplomatique qui a parlé à Israel Hayom a déclaré que le tollé provoqué par la condamnation par Muscroft des attaques terroristes à la roquette contre des civils israéliens “était un cas qui illustrait l’hypocrisie de l’ONU à propos d’Israël.”

 

Share.

About Author

Leave A Reply