Mercredi, 25 mai 2022 - 24 of Iyyar, 5782

Un belgo-israélien victime d’insultes antisémites sur un courrier adressé à la Belgique

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

“Je déplore cette énième expression de haine antisémite”, a déclaré l’ambassadeur d’Israël en Belgique, Emmanuel Nahshon.

bpost a indiqué qu’une enquête interne était envisagée même si l’entreprise “ne dispose pas d’éléments suffisants pour le moment.”

Un Belgo-Israélien vivant à Rishon LeZion, près de Tel Aviv, a reçu, plusieurs mois après l’avoir postée, une lettre qu’il avait envoyée en Belgique mais dont l’adresse était alors rendue illisible par une croix gammée et des insultes antisémites, ont rapporté les médias belges.

Le courrier, adressé par Yves Biron à son notaire à Anderlecht en août 2021, est arrivé en Belgique quelques jours après avoir été posté en Israël et aurait été traité dans un centre de tri bruxellois. Or, il a été renvoyé en Israël près de trois mois et demi après son arrivée en Belgique, avec la mention “adresse insuffisante/incorrecte”, celle-ci ayant été volontairement modifiée, notamment par le dessin d’une croix gammée et l’inscription “J Fuck” (pour ”Jewish Fuck”).

Choqué par cet acte antisémite, l’expéditeur a déclaré au quotidien La Dernière Heure qu’il avait contacté la poste israélienne pour l’inciter à porter plainte contre bpost, la société postale belge. Il a également contacté l’ambassade d’Israël en Belgique et diverses associations juives.

“Il s’agit d’une affaire grave. Je déplore cette énième expression de haine antisémite”, a déclaré l’ambassadeur d’Israël en Belgique, Emmanuel Nahshon, à l’agence de presse belge Belga. “J’ai toute confiance dans les autorités belges pour faire face à ce phénomène de manière déterminée.”

De son côté, bpost a déclaré qu’une enquête interne était envisagée, même si l’entreprise “ne dispose pas d’éléments suffisants pour le moment.” “Il va de soi que nous ferons tout notre possible pour faire la lumière sur cette affaire et que nous sommes prêts à prendre les mesures appropriées pour défendre les valeurs qui nous sont chères et qui font notre identité”, a déclaré la porte-parole de l’entreprise.

“Ce type de comportement n’est pas aligné avec nos valeurs de diversité et d’inclusion, ainsi qu’avec nos règles de travail, et nous le condamnons fermement”, a-t-elle ajouté.

Share.

About Author

Leave A Reply